Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chenôve : bientôt une forêt comestible au pied des immeubles!

-
Par , France Bleu Bourgogne

Avec le réchauffement climatique c'est le genre de projets qui devraient pousser un peu partout en France! A Chenôve, l'association Pirouette Cacahuète, en partenariat avec la municipalité prévoit l'implantation d'une forêt comestible. On la trouvera au pied des immeubles du quartier Herriot.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Philippe Clément

Chenôve - France

Bientôt une forêt comestible en plein coeur de Chenôve! L'association Pirouette Cacahuète en partenariat avec la mairie va la créer sur la plaine Herriot dans la rue du même nom. La municipalité veut réhabiliter ce coin de la ville. Et l'association a proposé son concours pour revégétaliser une pelouse au pied des immeubles. Cette forêt comestible est conçue en partenariat avec les habitants de Chenôve depuis juin 2019. Elle sortira de terre grâce à des chantiers participatifs d'octobre 2019 à mars 2020. 

La forêt fera 1.200 mètres carrés

De nombreux arbres et arbustes vont être plantés on pourra consommer leurs fruits ou même leurs feuilles. Un projet qui a aussi pour but de lutter contre les îlots de chaleur de plus en plus fréquents l'été avec le dérèglement climatique. Cécile Artale, directrice-fondatrice de Pirouette Cacahuète. "La forêt va faire 1.200 mètres carrés. Je ne sais pas encore combien d'arbres ou de végétaux on y trouvera mais surement plusieurs centaines" s'extasie Cécile Artale. "Il y aura de très grands arbres, des fruitiers avec des mirabelles, des pommes, des poires... On recherche des végétaux pouvant supporter le dérèglement climatique et qui n'ont pas besoin de beaucoup d'eau."

Cécile Artale - Radio France
Cécile Artale © Radio France - Thomas Nougaillon

Une table de pique-nique de 10m de long et des méridiennes

Pour l'instant Cécile Artale a répertorié plus de 60 espèces différentes. "Il va y avoir plein de choses. On va aussi créer une signalétique pour que les gens découvrent les plantes et ce que l'on peut manger dessus". Le projet doit également s'accompagner de la création d'une grande table de pique-nique de 10m de long, pour que les habitants du quartier puissent se retrouver et manger ensemble. Des méridiennes devraient également être installées. 

Cécile Artale

"Je suis de tout coeur avec madame Pirouette Cacahuète"

Qu'en pensent les habitants du quartier? "C''est bien de faire des projets pour aider la ville, moi je suis de tout coeur avec madame Pirouette Cacahuète" explique un jeune homme en train de fumer au pied d'un immeuble. "Moi personnellement je voudrais de la menthe! Mais ce projet je l'imagine plutôt en lien avec les enfants. Il faut qu'ils fassent du jardinage. Cela les occupera pour qu'ils evitentdeévitent de faire des  bêtises" poursuit-il. 

Derrière Cécile Artale poussera bientôt une forêt comestible - Radio France
Derrière Cécile Artale poussera bientôt une forêt comestible © Radio France - Thomas Nougaillon

"La campagne à la ville"

Un peu plus loin sur un parking, un homme qui range le coffre de sa voiture, se montre bien plus sceptique. "Bof, il n'y aura jamais rien ici. A part les voitures cramées vous savez" tacle t-il lapidaire. Une dame passe près de la parcelle où pousseront bientôt des arbres et des arbustes. Elle est plus enthousiaste. "Je pense que les gens ont envie que ça change. C'est un projet sympa. Cela permettra d'avoir la campagne à la ville."   

L'avis de quelques habitants de Chenôve

L'une des plus anciennes forêts comestibles se trouve en Saône-et-Loire

Pirouette Cacahuète s'inspire du projet réalisé à Diconne en Bresse Saône-et-Loirienne. Là-bas Fabrice Desjours a créé une forêt de 2,5 hectares dans un champ derrière chez lui. C'était en 2010, on y trouve aujourd'hui 1.000 espèces comestibles! Fabrice Desjours qui a d'autres projets en cours à travers le pays, donnera un coup de main  et des conseils techniques pour celui de Chenôve. "Ce qui est intéressant c'est qu'on produit de la nourriture. On protège le climat. On fait revenir aussi les oiseaux, les insectes et on lutte contre l'érosion des sols". 

La terre a déjà été remuée par les services de la ville - Radio France
La terre a déjà été remuée par les services de la ville © Radio France - Thomas Nougaillon

30.000 plantes comestibles en France, seulement 7.000 sont consommées

Et à Chenôve, au pied des immeubles, cela peut fonctionner? "Oui. On a une bénévole de notre association qui est à Taiwan. Elle nous dit que là-bas ils font des jardins-forêts urbains depuis des années. En plus on sait qu'en ville on va avoir des bulles de chaleur difficiles à gérer." Ce genre de projets sont poussés par l'ONU. "Elle invite toutes les villes de la planète à revégétaliser en plantant des arbres. Et cela peut être des arbres nourriciers justement." Selon Pirouette Cacahuète il existe "30.000 plantes comestibles dans le monde, dont seulement 7.000 ont été mangées dans l’histoire humaine".

Fabrice Desjours

Vous aussi vous pouvez participer!

Également partenaires et financeurs du projet : la Région Bourgogne-Franche-Comté et la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (Dréal). Vous voulez participer ? C'est possible! Le week-end du 22-23-24 novembre, notamment, toutes les bonnes volontés seront les bienvenues pour planter cette forêt. Contactez l'association au 03 80 45 92 23 ou par mail à contact@pirouette-cacahuete.net 

Notre reporter revient sur ce projet.

Que pensent les habitants de Chenôve de ce projet de forêt comestible? Notre reporter en a rencontré quelques-uns.

Choix de la station

France Bleu