Société

Cher : Trois casernes de pompiers vont fermer

Par Michel Benoît, France Bleu Berry dimanche 4 septembre 2016 à 18:10

Pompiers du SDIS 14 (photo d'illustration)
Pompiers du SDIS 14 (photo d'illustration) © Radio France

Le service départemental d'incendie et de secours du Cher (SDIS 18) a bouclé son schéma départemental d'analyse et de couverture des risques), en clair, la nouvelle organisation de ses moyens... et il n'y aura pas que des heureux.

Trois centres de secours vont fermer dans le département du Cher : Epineuil-le-Fleuriel, Sainte-Solange et Soulangis qui sera rattaché à Menetou-Salon.Mais pour le président du service d'incendie et de secours du Cher, les habitants n'y perdront pas à l'arrivée. Bruno Meunier explique par exemple, que les habitants de Soulagis et Menetou-Salon bénéfieront de l'arrivée d'une ambulance sur le secteur. Pour Bruno Meunier, il faut rééquilibrer les moyens et les rationaliser. Un audit au printemps dernier a démontré que les pompiers du Cher disposaient d'autant de moyens contre les feux de forêt que ceux de Corse : de quoi étonner le président du SDIS du Cher qui appelle à une mutualisation inter-départementale des moyens. L'axe Sancerre, Sancergues, Sancoins va être renforcé. Certains pompiers professionnels concentrés dans les seules grandes villes du département (Bourges, Vierzon, et St-Amand-Montrond) vont être dispersés en journée pour rejoindre des centres plus petits, des centres d'appui. Cela permettra de palier le manque de pompiers volontaires. C'est l'un des dossiers prioritaires du nouveau directeur des pompiers du Cher , le lieutenant-colonel Didier Marcaillou, tout juste arrivé de l'Ariège. (Le Cher n'est pas inconnu pour lui, puisque ses beaux-parents sont originaires de l'Amandois)

Le Lieutenant-Colonel Didier Marcaillou, nouveau directeur des pompiers du Cher, aux côtés du président du SDIS 18, Bruno Meunier - Radio France
Le Lieutenant-Colonel Didier Marcaillou, nouveau directeur des pompiers du Cher, aux côtés du président du SDIS 18, Bruno Meunier © Radio France - Michel Benoit

En Ariège où Didier Marcaillou fut directeur durant six ans, il a réussi a augmenter de 20 % les effectifs des pompiers volontaires. Le nouveau schéma de couverture des risques est sur le bureau de la préfète du Cher, qui devra l'entériner, avant une mise en application en 2017. Le lieutenant-colonel Marcaillou va maintenant devoir apprendre aux pompiers du cher à travailler mieux avec moins...... Le département compte 220 pompiers professionnels pour 1.580 pompiers volontaires.

Partager sur :