Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Cher : une vingtaine de policiers équipés de caméras-piétons ce samedi en cas de manifestation de gilets jaunes

-
Par , France Bleu Berry

La Police du Cher a reçu une vingtaine de caméras-piétons. Une partie des fonctionnaires qui seraient amenés à intervenir sur des manifestations de gilets jaunes à Bourges et Vierzon en seront équipés. Elles doivent permettre de voir comment les policiers utilisent les lanceurs de balles de défense.

Une vingtaine de policiers du Cher seront équipés de caméras-piéton dès ce samedi 26 janvier en cas d'intervention sur des manifestations de gilets jaunes à Bourges et Vierzon
Une vingtaine de policiers du Cher seront équipés de caméras-piéton dès ce samedi 26 janvier en cas d'intervention sur des manifestations de gilets jaunes à Bourges et Vierzon © Maxppp - Clément Mahoudeau

Bourges, France

Les gilets jaunes ont prévu des actions ce samedi dans le Berry. Pour cet acte onze de la mobilisation, ils distribueront des tracts sur le marché de Bourges toute la matinée. La préfecture du Cher n'a pas reçu de demande d'autorisation pour manifester mais les forces de l'ordre restent sur le qui-vive. En cas d'intervention, une partie des policiers mobilisés seront équipés de caméras-piétons sur leur poitrine. La Direction Départementale de la Sécurité Publique du Cher en a reçu une vingtaine pour les commissariats de Bourges et de Vierzon. 

Ces caméras-piétons doivent permettre de voir comment les policiers utilisent les très décriés pistolets lanceur de balles de défense. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a décidé d'équiper les policiers en réponse à la polémique sur l'usage des Lanceurs de Balles de Défense. Ces armes, les LBD, sont accusés d’avoir gravement blessé des participants lors de manifestations de gilets jaunes en France.

Mais est-ce une garantie contre les dérapages ?

Selon Brigitte Siffert, qui dirige la Police Nationale dans le Cher, ces caméras-piétons vont être utilisées à charge et à décharge ce qui peut être important et nécessaire pour les fonctionnaires de Police et pour les victimes potentielles.

Il existe une grosse réserve : c'est le policier équipé de la caméra-piéton sur sa poitrine, qui déclenche lui-même l'enregistrement. Brigitte Siffert explique que plusieurs fonctionnaires de Police seront équipés de ce dispositif dans une équipe, ça peut être le porteur du lanceur de balles de défense, son binôme ou un autre agent. Même si le porteur du LBD ne déclenche par l'enregistrement, il y aura possibilité de croiser plusieurs vidéos.

Brigitte Siffert directrice de la Direction Départementale de la Sécurité Publique du Cher explique l'intérêt de la caméra-piéton

La Police de l'Indre a également reçu un certain nombre de caméras-piétons pour les fonctionnaires du département mais n'a pas encore précisé combien ni quand elles seront utilisées.