Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cherbourg-en-Cotentin : les sans-abris du foyer Gambetta évacués pour héberger des malades du Covid-19

-
Par , France Bleu Cotentin

Ce lundi, le foyer Gambetta de Cherbourg a été vidé de ses occupants. A l'intérieur, 11 sans-abris ont été relogés à l'hôtel pour pouvoir libérer de la place à des personnes positives au Covid-19 et qui n'ont pas de toit pour se confiner.

Le foyer Gambetta de Cherbourg accueillera toujours des sans-domicile, mais des personnes positives au Covid-19.
Le foyer Gambetta de Cherbourg accueillera toujours des sans-domicile, mais des personnes positives au Covid-19. © Maxppp - Nicolas Landemard

Pendant l'épidémie de Covid, les sans-abris et les plus démunis sont particulièrement touchés. C'est pour pouvoir leur permettre de se confiner que le foyer Gambetta de Cherbourg-en-Cotentin est vidé de ses occupants depuis ce lundi soir pour devenir un "centre de desserrement". Les locaux, appartenant à l'association Coallia, servent habituellement à donner un toit aux plus démunis. Ils s'adressent toujours au même public, mais ils sont désormais réquisitionnés pour confiner les cas positifs qui n'ont pas de maison pour s'isoler. 

Direction l'hôtel

Si la Préfecture de la Manche a décidé de récupérer les 11 lits qui se trouvent à l'intérieur du foyer Gambetta, c'est pour répondre à la hausse sans cesse croissante du nombre de cas de Covid. Les sans-abris malades mais asymptomatiques ou ne nécessitant pas d'hospitalisation sont envoyés sur place. C'est le cas de deux personnes depuis la réactivation du centre de desserrement ce lundi soir. 

Réactivation ? C'est en effet pendant la première vague que ce système a été inauguré. L'association Coallia continue de prendre ces malades en charge. Elle est épaulée par la permanence d’accès aux soins de santé, un dispositif de l'agence régionale de santé pour donner des soins à ceux qui ne peuvent pas se les offrir. 

Quant aux 11 SDF qui occupaient les lieux, ils ont été relogés à l'hôtel Ambassadeur de Cherbourg-en-Cotentin. Dix chambres sont à l'heure actuelle occupées, en attendant de trouver une autre solution. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess