Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ville de Pau poursuit son offensive contre les crottes de chien

jeudi 12 avril 2018 à 10:34 Par Adrien Beria, France Bleu Béarn

Trois ans après le lancement de son plan contre les déjections canines en ville, la mairie de Pau annonce l'ouverture de trois espaces dédiés aux chiens. Et se félicite de son bilan, entre prévention et verbalisation.

Mario le yorkshire, dans son k-way orange
Mario le yorkshire, dans son k-way orange © Radio France - Adrien Beria

Pau, France

La ville de Pau poursuit son plan de lutte contre les crottes de chiens dans les rues. Elle annonce ouvrir trois "caniparcs". Le principe : des espaces clos, assez vastes, où les chiens n'auront pas besoin d'être tenus en laisse.

Le premier ouvrira fin juin/début juillet, le long du mur de la prison. Les deux autres verront le jour à la rentrée de septembre. Ils seront situés près de la MJC du Laü et au Domaine du Sers.

Les propriétaires de chiens devront quand même ramasser les déjections de leurs animaux, sous peine d'amendes.

Véronique Lipsos-Sallenave, adjointe chargée de la propreté à la mairie de Pau, défend son bilan

Des amendes pour les maîtres de chiens indélicats ont été mises en place par la ville de Pau. 68 euros pour une crotte non-ramassée. Depuis le début de l'année 2018, 40 personnes ont déjà été verbalisées - dont certaines pour des chiens non-tenus en laisse. Ils ont été sanctionné par un garde-champêtre, en place depuis 2016, qui fait de la prévention et punit les incivilités. 

Les Palois sont divisés sur l'état de propreté des rues

La ville a aussi mis en place plus de 150 "canisettes", des distributeurs de sacs plastique, et trois "canisites", de petites aires dédiées aux besoins des chiens. Malgré cela, des crottes jonchent toujours les trottoirs constatent certains Palois. Pas certain que les nouveaux "caniparcs", assez éloignés du centre, règlent ce problème de propreté dans le cœur de ville.