Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chiffre du jour : 140 000 Vauclusiens sont bénévoles dans des associations

mercredi 5 décembre 2018 à 6:30 Par Camille Labrousse, France Bleu Vaucluse

C'est la journée mondiale des bénévoles. On en compte environ 140.000 en Vaucluse. Il en faudrait toujours plus, pour animer les 15.000 associations du département.

Des bénévoles des Restos du Cœur à la sortie des grandes surfaces
Des bénévoles des Restos du Cœur à la sortie des grandes surfaces © Radio France - François Cortade

Vaucluse, France

À l'occasion de la journée mondiale du bénévolat, gros plan sur ces 140.000 Vauclusiens qui donnent de leur temps bénévolement pour des associations, une heure ponctuellement, parfois tous les jours. En Vaucluse, ils animent 15.000 associations, avant tout dans les domaines de la culture, du sport et des loisirs, mais aussi dans le social, l'éducation et la santé. Cela va de la petite association de philatélie de quartier qui compte 10 membres aux grosses associations internationales comme la Croix-Rouge.

Il faut toujours plus de monde

140.000 bénévoles, est-ce-suffisant ? Jamais ! Les Restos du Coeur, le Téléthon ce vendredi ou les organisateurs de festivals ont toujours besoin de bras supplémentaires, surtout dans un contexte de réduction budgétaire. L'an dernier, les associations ont beaucoup souffert avec la baisse du nombre de contrats aidés. On se souvient que certaines associations sportives affirmaient à l'époque qu'elles ne pourraient plus assumer toutes leurs missions.  

Les associations ont aussi une autre inquiétude. Une grande partie des bénévoles sont des retraités, très disponibles donc mais vieillissants.  Une bonne nouvelle tout de même, en Vaucluse depuis quelques mois, on constate un rajeunissement des dirigeants d'associations.