Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Chiffre du jour

Chiffre du jour : 2.300 pompiers en Vaucluse

vendredi 28 septembre 2018 à 6:55 Par Adrien Serrière, France Bleu Vaucluse

Les pompiers de toute la France sont ce week-end à Bourg-en-Bresse pour leur congrès national. L'occasion de faire de la sensibilisation auprès du grand public et de faire naître des vocations : le Vaucluse compte 500 pompiers professionnels et 1.800 volontaires.

Le Vaucluse compte 500 pompiers professionnels et 1 800 volontaires.
Le Vaucluse compte 500 pompiers professionnels et 1 800 volontaires. © Radio France - Thomas Schonheere

Vaucluse, France

Quelque 500 professionnels et 1 800 volontaires : le tout fait 2.300 pompiers en Vaucluse, répartis entre les quatre centres de secours principaux (Avignon, Carpentras, Cavaillon et Orange), les neuf autres centres de secours (L'Isle-sur-la-Sorgue, Sorgues, Bollène, Monteux, Vaison-la-Romaine, Valréas, Apt, Cadenet et Pertuis) et, enfin, les centres de première intervention, constitués uniquement de sapeurs-pompiers volontaires. 

50.000 visiteurs attendus

Organisé cette semaine à Bourg-en-Bresse, le Congrès national des pompiers est le deuxième rassemblement professionnel de France en terme de fréquentation, derrière l’indéboulonnable Salon de l'agriculture. Quelque 50 000 visiteurs sont attendus. C'est l'occasion pour les pompiers de faire de la prévention auprès du grand public et aussi de faire naître des vocations. 

Un coup de fil toutes les deux minutes

Les pompiers de Vaucluse reçoivent énormément d'appels. Le téléphone sonne 360.000 fois par an, une fois toutes les deux minutes. Le problème c'est qu'il y a dans le lot beaucoup d'appels abusifs, pour des interventions qui ne relèvent pas du secours mais du confort ou de l'assistance. Pour tenter de les limiter, les pompiers de Vaucluse ont mis en place un système d'interventions payantes.