Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : 20% de pauvreté en Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse

Près de 20% des Vauclusiens vivent sous le seuil de pauvreté. Le département est le septième plus pauvre de France, à cause du trio perdant chômage élevé, bas salaire et emplois peu qualifiés. Malgré ces chiffres, l'INSEE nous apprend que le Vaucluse continue d'attirer.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Xavier Grumeau

L'INSEE publie un tableau sombre des finances des Vauclusiens. D'après l'institut de la statistique, le Vaucluse est le septième département de France avec 20% de taux de pauvreté (moins de 1.026 euros par mois). Dans la catégorie sociale un tout petit peu plus fortuné, 28% des Vauclusiens vivent eux avec un revenu modeste, soit 1.030 euros et plus.   

Le Vaucluse est plus pauvre que les autres départements de la région PACA parce que le chômage y est plus élevé : 11,1% soit trois points de plus qu'au niveau national. Les emplois y sont moins qualifiés qu'ailleurs. Les salaires y sont également plus faibles : l'agriculture ou l'industrie agroalimentaire payent mal. Seulement 13% des actifs ont le statut de cadre, c'est peu. 

Par ailleurs, on compte peu de professions très bien payées dans le département, ce que l'INSEE appelle les "prestations intellectuelles". À l'inverse, il y a davantage de CDD, de contrats courts et précaires et de temps partiels, surtout pour les femmes.  

Le Vaucluse attire toujours  

Un point positif se dégage tout de même de ce sombre tableau. Le Vaucluse continue à séduire. Nous sommes 559.000, d'après des chiffres de 2016 toujours, soit une augmentation de 0,5% en 10 ans. La population augmente lentement certes, mais augmente quand même. Le Vaucluse attire donc toujours de nouveaux habitants. 

De plus, nous sommes plus jeunes que nos voisins : 20% des Vauclusiens ont moins de 24 ans. Reste à savoir les garder au moment de leurs études ou à les faire revenir. La population vieillit. Si on continue sur cette lancée, un tiers des habitants aura plus de 60 ans dans 10 ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu