Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chiffre du jour : 48 heures pour découvrir l'agriculture urbaine à Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Les "48 heures de l'agriculture urbaine" démarrent ce vendredi après-midi à Avignon, comme dans des dizaines de villes en France et en Europe. Des animations, des ateliers de jardinage et des marchés aux plants sont proposés jusqu'à dimanche.

Des ateliers de jardinage à la vente de plants : vous avez l'embarras du choix pendant ces 48 heures de l'agriculture urbaine.
Des ateliers de jardinage à la vente de plants : vous avez l'embarras du choix pendant ces 48 heures de l'agriculture urbaine. © Radio France - Xavier Grumeau

Vous avez 48 heures - de vendredi après-midi à dimanche - pour profiter des animations qui vont fleurir aux quatre coins d'Avignon. Vous pouvez, par exemple, assister à la végétalisation de la façade de l'Office de Tourisme, dans l'intra-muros. Vous pouvez participer à la construction d'un carré potager à la Mission Locale "Jeunes", dans le quartier de la Rocade .

Vous pouvez vous initier au jardinage, avec le centre social l'Espelido situé à Montfavet. Ou vous pouvez acheter des plants produits sur le site du Tipi, la une micro-ferme urbaine installé dans le quartier Monclar. Vous avez tout le programme sur le site des 48 heures de l'agriculture urbaine

La pratique gagne du terrain

Les festivités, orchestrées par l'association "Les Jeunes Pousses", visent à faire découvrir l'agriculture urbaine. C'est une idée qui gagne du terrain - d'ailleurs, l'opération se déroule dans des dizaines de villes en même temps (Montpellier, Lyon, Bordeaux, Nantes... mais aussi Bruxelles et Barcelone).  

L'agriculture urbaine peut prendre des formes très variées. Une ruche sur le toit de votre immeuble ? C'est de l'agriculture urbaine. Des jardins partagés dans votre quartier ? C'est de l'agriculture urbaine. Des bacs de plantes aromatiques au bout de votre rue ? C'est de l'agriculture urbaine. C'est bon pour l'environnement, pour les circuits courts, pour l'économie circulaire. Et ça créé du lien social

Choix de la station

À venir dansDanssecondess