Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société DOSSIER : Chiffre du jour

Chiffre du jour : 84 réunions labellisées "grand débat national" organisées en Vaucluse

vendredi 15 mars 2019 à 6:26 Par Camille Labrousse, France Bleu Vaucluse

Alors que s'achève les trois mois de grand débat national, le Vaucluse a organisé 84 réunions publiques, à l'initiative de maires, de parlementaires ou d'association. Dans le même temps, 134 communes ont mis un cahier de doléances à disposition des citoyens.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Cyrille Ardaud

Département Vaucluse, France

Depuis le début du grand débat national, les Vauclusiens ont eu de nombreuses occasions de s'exprimer. En trois mois, 84 réunions publiques ont été organisées, labellisées sur le site granddebat.fr. La plupart sont une initiative des maires. Robion a été l'une des communes les plus actives avec quatre réunions, une sur chaque thème : la transition écologique, les impôts, les dépenses publiques et la citoyenneté. Plusieurs réunions ont aussi eu lieu à Piolenc, qui s'est alliée pour l'occasion à cinq communes voisines. 

Les parlementaires ont également invité les Vauclusiens à débattre, comme les députés Jean-François Cesarini, Julien Aubert ou Adrien Morenas. Les associations ne sont pas en reste. Rheso, à Carpentras, qui oeuvre aux personnes en difficulté a tenu à donner la parole, tout comme Apt Initiative Environnement, le Thor Avenir ou Anim Ansouis.   

Les cahiers de doléances ont aussi permis de s'exprimer 

Avec 84 débats, le Vaucluse se situe dans la moyenne nationale plutôt basse. Paris a accueilli 443 réunions publiques, le département du Nord, 350. Mais ce chiffre de 84 ne concerne que les réunions publiques "labellisés" sur la plateforme granddebat.fr. N'ont pas été comptabilisées les discussions organisées au sein des syndicats, des partis politiques ou des fédérations. En trois mois, les Vauclusiens ont donc beaucoup pris la parole. Ils ont aussi couché sur le papier leurs idées et propositions. 134 villes et villages ont proposé à leurs citoyens un cahier de doléances, soit 89% des communes