Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : deux fois plus d'accidents de piétons après le changement d'heure

-
Par , France Bleu Vaucluse

Dans les semaines qui suivent le passage à l'heure d'hiver, le nombre d'accidents de piétons est multiplié par deux, à cause de la baisse de la luminosité. La sécurité routière invite à redoubler de vigilance, à ouvrir l’œil et à s'habiller en conséquence.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - CARO LAURENT

On enregistre deux fois plus d'accidents de piétons dans les semaines qui suivent le passage à l'heure d'hiver, d'après des chiffres fournis par la sécurité routière. Vous avez tous remonté vos montres ce dimanche et constaté qu'il fait nuit plus tôt. Mais les usagers de la route eux conservent leurs habitudes estivales.

Résultat, on constate 50% d'accidents en plus sur la tranche horaire 17h-19h et 20% le matin entre 7h et 9h, soit les horaires d'école et de travail. Par ailleurs, la moitié des accidents mortels de piétons ont lieu pendant les mois d'hiver. Le manque de luminosité et le sol glissant en raison de la pluie y sont pour quelque chose. 

Rendre les piétons plus visibles 

Une fois que la sécurité routière dresse ce constat, elle propose aussi des solutions. Elle fournit d'abord un conseil garde robe : on enfile des vêtements clairs et on ajoute des bandes réfléchissantes sur les cartables des enfants. Vêtus de noirs, les piétons ne sont visibles qu'à 20 mètres dans les phares d'une voiture. Or, à 50 km/h, une voiture a besoin au moins de 25 mètres pour s'arrêter.

En revanche, avec des accessoires réfléchissants, les piétons sont visibles à 150 mètres. Evidemment, on ne traverse pas n'importe où mais sur le passage piéton. Mais la responsabilité incombe surtout aux automobilistes. Hormis le respect du code de la route, on conseille de circuler vitres sèches et désembuées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu