Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : entre 3.000 et 5.000 chats errants vivent à Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

"Vous aimez votre chat ? Faites-le stériliser". C'est le nom de la campagne lancée à Avignon pour inciter les propriétaires de chats à faire en sorte qu'ils ne se reproduisent plus. Par ailleurs, des centaines de chats errants vont également être stérilisés.

Des chats errants
Des chats errants © Maxppp - Dylan MEIFFRET

Avignon, France

Ils sont mignons, mais ils se reproduisent bien trop vite. À Avignon, on dénombre entre 3.000 et 5.000 chats errants. Un chiffre bien trop élevé pour la mairie qui lance donc une campagne de stérilisation. En 10 ans, un chat peut engendrer une descendance de plusieurs milliers d'autres bêtes. Une chatte peut avoir jusqu'à quatre portées par an, quatre chatons par portée environ. Il n'y a pas besoin d'être fort en maths pour se rendre compte du déferlement de chats que cela représente. 

Un millier de chats stérilisés ces deux dernières années

Une convention qui existe depuis deux ans vient d'être renouvelée entre la ville d'Avignon, la Fondation 30 millions d'amis, l'association Adeo Animalis et des vétérinaires. Le plan coûte 30.000 euros dont la moitié financée par la mairie. Les chats errants sont attrapés, stérilisés chez les six vétérinaires partenaires, tatoués au nom de 30 millions d'amis et relâchés là où ils ont été trouvés.  

Par ailleurs, une campagne de communication est lancée, baptisée "Vous aimez votre chat, faites le stériliser", à grand renfort de panneaux publicitaires et de tracts distribués chez les vétérinaires. Car l'association Adeo Animalis s'est rendue compte que stériliser les chats errants n'est pas suffisant, même si mille d'entre eux sont déjà passés chez le vétérinaire ces deux dernières années. Il faut aussi s'occuper des gros matous domestiques ! La ville incite donc les particuliers à le faire. Comptez 70-90 euros pour un chat, 130-150 euros pour une chatte.

Choix de la station

France Bleu