Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Chiffre du jour

Chiffre du jour : un adolescent fait une tentative de suicide toutes les 10 minutes

-
Par , France Bleu Vaucluse

En cette journée nationale de prévention du suicide, il faut rappeler que 10.000 adolescents se suicident chaque année. Une tentative toutes les 10 minutes dans notre pays. Les associations d'écoute et d'aide soulignent le manque de moyens disponibles pour faire face au problème.

Garder le contact avec l'adolescent, libérer la parole pour éviter le pire...
Garder le contact avec l'adolescent, libérer la parole pour éviter le pire... © Maxppp - .

Avignon, France

En cette journée nationale de la prévention du suicide, le chiffre est parlant. Un adolescent fait une tentative de suicide toutes les 10 minutes dans notre pays.  L'adolescence : un âge compliqué et une population particulièrement exposée au risque suicidaire. Le suicide est même la deuxième cause de mortalité chez les moins de 24 ans et ce sont les filles qui sont les plus touchées. Derrière les drames personnels et familiaux, un véritable enjeu de société car le nombre de victimes par suicide (10.000 par an et environ 200.000 tentatives) est trois fois supérieur à celui des accidents de la circulation. D'où l'importance de la prévention. 

Les associations d'écoute et de prévention en première ligne 

La prévention est essentielle, mais difficile à mettre en pratique. Un jeune en détresse ou un adulte confronté au risque suicidaire ne se tourne pas, naturellement, vers son entourage ou vers son médecin. Combien de familles découvrent le problème trop tard en reconnaissant "si on avait su" ou "nous n'avons rien vu venir" ? Même difficultés dans le milieu scolaire ou professionnel : le sujet reste encore tabou . Pas facile de libérer la parole, surtout dans certains secteurs, l'agriculture par exemple : un agriculteur passe à l'acte tous les deux jours.

En matière de prévention, les associations spécialisées dans l'écoute, le conseil et la prévention jouent un rôle essentiel au plus près des besoins du terrain. Mais elles manquent de moyens financiers et pour certaines de bénévoles, pour accompagner au mieux la personne en crise. de nombreuses associations peuvent vous aider ou aider les familles concernées. En voici quelques unes : SOS Amitié, le Refuge, Suicide Écoute ou Phare Enfants-Parents

Choix de la station

France Bleu