Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : zéro touriste chinois en Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse
Coustellet, Maubec, France

Les touristes chinois n'ont plus le droit de quitter leur pays. Ils annulent leurs séjours et visites en Vaucluse. Les professionnels du tourisme espèrent leur retour après le coronavirus.

Des touristes devant un champ de lavande à Bonnieux
Des touristes devant un champ de lavande à Bonnieux - Alain Hocquel - VPA

Aucun touriste chinois n'est attendu en Vaucluse. Il y a peut-être quelques groupes qui finissent leur voyage, mais sur le tableau de confirmation pour les agences, les hôtels et les musées : c'est zéro ! Les Chinois ne peuvent plus quitter leur pays à cause du coronavirus. L'épidémie a déjà fait plus d'une centaine de morts en Chine et l'heure n'est plus au tourisme. 

Visite annulée des touristes chinois au musée de la lavande

À Coustellet, le musée de la lavande attendait un groupe en début de semaine mais il n'est pas venu. Ces touristes chinois n'ont même pas quitté la Chine. Pourtant c'est la cinquième clientèle de ce musée avec 3.500 Chinois à Coustellet l'an dernier pour respirer la lavande. Le musée s'attend à ce que février soit un mois avec zéro visiteur chinois. Les professionnels s'inquiètent aussi pour le début de la saison. Le China Work Shop, l'atelier de rencontre entre agences de voyages européennes et chinoises devait avoir lieu à Paris dans une dizaine de jours. Il est annulé à cause du coronavirus et des interdictions de sortie du territoire.  

Un touriste chinois dépensent trois fois plus qu'un touriste français en Vaucluse

Les chinois pèsent de plus en plus dans l’économie touristique du Vaucluse : ils représentent 40.000 nuitées par an en moyenne selon Vaucluse Attractivité Provence, l'agence de développement du tourisme en Provence. Les Chinois viennent souvent en groupe mais notre département s'est aussi lancé sur Weibo, le réseau social chinois. Le Vaucluse veut attirer des chinois jeunes et connectés.

Il y a aussi une inquiétude économique pour la saison à venir : un touriste chinois dépense en moyenne trois fois plus qu'un touriste français. Pour espérer le retour de cette clientèle chinoise après le coronavirus, le gouvernement demande aux professionnels du tourisme d'accompagner les voyagistes chinois. En clair, de ne pas facturer les frais d'annulation pour cause de coronavirus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess