Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chinon : le troisième réacteur de la centrale nucléaire à l'arrêt pour la visite décennale

-
Par , France Bleu Touraine

Le troisième réacteur de la centrale nucléaire de Chinon est à l'arrêt depuis ce samedi. Les agents d'EDF réalisent des opérations de contrôle et de maintenance, dans le cadre de la visite décenale. Il a donc été déconnecté du réseau électrique.

La centrale de Chinon doit démanteler le réacteur graphite A2 d'ici 2030. Elle va s'adosser à un démonstrateur industriel pour planifier le démantèlement
La centrale de Chinon doit démanteler le réacteur graphite A2 d'ici 2030. Elle va s'adosser à un démonstrateur industriel pour planifier le démantèlement © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Chinon, France

C'est la traditionnelle visite décennale des réacteurs dans la centrale nucléaire de Chinon. Après les contrôles du premier en 2013, ceux du second en 2016, c'est au tour de la troisième unité de production de faire l'objet de maintenance. La visite de ce réacteur doit durer environ 4 mois.

Les vérifications doivent apporter des modifications pour rehausser le niveau de sécurité.  12.000 chantiers sont prévus. Au total, 57 modifications qui seront intégrées, dont la rénovation du réseau incendie dans la zone nucléaire et les améliorations post-Fukushima, avec notamment le raccordement du diesel d’ultime secours. Pour cela une centaine d'entreprises nationales et régionales épauleront EDF.

Au total, près de 3.500 personnes, tout compris, qui seront mobilisés. Cette visite décennale représente, à elle seule, un investissement de 47 millions d’euros.

Choix de la station

France Bleu