Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chômage : et si les demandeurs d'emplois aimaient se faire contrôler ?

mercredi 26 août 2015 à 19:45 Par Martin Cotta, France Bleu Provence

Le chômage a baissé de 0,3% en région PACA au mois de juillet par rapport au mois de juin. Dans le même temps Pôle Emploi va nommer 200 agents dédiés aux contrôles des demandeurs d'emploi pour faire la chasse aux fraudeurs. Et l'expérimentation a plu à certains chômeurs.

Pôle emploi
Pôle emploi © Maxppp

Le chômage en région PACA a légèrement baissé au mois de juillet par rapport au mois de juin. Il y a 982 chômeurs en moins donc pour la catégorie A, ceux qui n'ont pas du tout travaillé. Et dans le détail c'est encore mieux pour les Bouches-du-Rhône : -0.6%. En revanche le département du Var enregistre une légère hausse. + 0.2% de demandeurs d'emploi. La bonne nouvelle est à trouver du côté des jeunes de moins de 25 ans.  En catégorie A, le nombre de chômeurs a diminué (moins 1,3% dans notre région et une baisse d'1.5% donc sur l'année écoulée). C'est beaucoup moins encourageant du côté des seniors avec une augmentation de 0.6% de demandeurs d'emploi de plus de 50 ans soit une hausse de 10% sur an. 

A la fin du mois de septembre, partout en France, Pôle Emploi va nommer 200 conseillers chargés spécialement de contrôler les demandeurs d'emploi en les convoquant en agence. Cette méthode a été testée dans trois régions dont la région Provence-Alpes-Côte-D’azur et elle a fait ses preuves d'après Mireille une conseillère dans une agence d'Aix-en-Provence : "Les contrôlés étaient ravis de l'être car ils ont eu la sensation que Pôle emploi s'intéresse à eux. Là c'est l'agence qui vient les chercher. Ils n'ont plus à faire la démarche. Du coup les chômeurs se disent : tiens on m'appelle, on s'intéresse à moi, on me demande ce que j'ai fait depuis mon inscription. Et cela vaut surtout dans les grandes villes où les demandeurs d'emploi sont contents d'avoir un vrai contact avec Pôle Emploi. "

"Les gens sont contents"

Devant l'agence d'Aix-en-Provence , un renforcement des contrôles est nécessaire pour plusieurs demandeurs d'emploi : "Dans ma résidence je pense que 80% des gens ne travaillent pas et ne cherchent pas de travail " estime Laurie qui compte se lancer dans la coiffure à domicile. En revanche pour Bruno, des contrôles en plus signifient des papiers en plus et donc des lourdeurs administratives en plus : "Quand je viens en agence pour un entretien, j'actualise ma situation avec mon agent et cela suffit " déclare celui qui cherche un emploi d'électricien.

L'expérimentation des contrôles avec les 200 agents sera donc généralisée au mois de septembre. L'année dernière 100 millions d'euros ont été récupérés par Pôle Emploi en contrôlant des fraudeurs.

Article écrit avec Samia Belbachir de France Bleu Provence.

"Tiens on s'intéresse à moi !"