Société

Lutte contre le chômage en Bourgogne : "Chouette", le savoir être pour trouver un emploi

Par Adeline Tavet, France Bleu Bourgogne lundi 26 septembre 2016 à 16:22

Actuellement en phase de test, l'application Chouette de Pôle emploi devrait faire bouger les codes
Actuellement en phase de test, l'application Chouette de Pôle emploi devrait faire bouger les codes - Capture d'écran

Pôle emploi teste un service en ligne simplifié grâce à une nouvelle application. L'idée n'est plus seulement de mettre en avant les compétences professionnelles mais aussi et surtout le savoir être. Révolutionnaire ?

Baptisée "Chouette", la nouvelle application de Pôle emploi doit permettre de simplifier et accélérer la mise en relation entre candidats et employeurs. De quoi changer les codes, tout en répondant aux besoins des utilisateurs.

Pas de CV, que des savoir-être

Ici, c'est le candidat qui fait le choix de s'inscrire. Il renseigne ses disponibilités et le secteur dans lequel il souhaite travailler. Il devra ensuite passer un petit test pour révéler sa personnalité de ses savoir-être.

"On demande au candidat de se poser la question de quoi il est capable. IL a ensuite toute une liste de savoir-être qu'il va prioriser en les cochant et en en sélectionnant que quatre."

— Lauren Michel, fondatrice du service, détachée au projet start-up d'État

Et pour le recruteur ?

Plus de CV pour le candidat et plus d'offre pour le recruteur. Il n'aura qu'à préciser le métier pour lequel il souhaite recruter, en précisant au service ses attentes pour le profil recherché, comme les aptitudes et le savoir-être.

Une sélection comme sur les sites de rencontres

Une fois que le candidat a créé, en quelques clics et une poignée de minutes, son profil et que le recruteur a signalé quel type de candidat il souhaitait, tout se fait par un système de matching. L'algorithme de l'application repère les candidats qui correspondent le plus à la recherche du recruteur ert chacun est ainsi prévenu par un mail ou un sms.

"On est tellement en difficulté de trouver du personnel qu'on est prêt à aller, je ne dirais pas derrière n'importe quelle manière de recrutement, mais disons que celle qui nous paraît la plus rassurante et la plus concrète, c'est forcément la direction qu'on va prendre pour essayer de trouver la moindre petite perle rare, la plus professionnelle possible et la plus sérieuse surtout."

— Alexandre Hulin, gérant de L'Epicerie & Cie, du Grill Cow et du Mac Callaghan

Une application en phase de test sur la Bourgogne-Franche-Comté

Alexande Hulin est l'un des premiers recruteurs à tester Chouette.

" Avant, on avait les CV, il sont déposés d'une manière qui déjà ne nous donne pas envie de les lire. Il est donc évident que de faire une pré-sélection sur cette application sans avoir de visage et de personne face à nous permet déjà de cibler et de ne pas se donner d'à priori sur les gens sans les avoir rencontrés."

— Alexandre Hulin, gérant de L'Epicerie & Cie, du Grill Cow et du Mac Callaghan

Chouette est aujourd'hui en phase de test dans les domaines en tension comme l'hôtellerie, la restauration, la vente et, depuis peu, les vendanges. Un test opéré sur la région Bourgogne-Franche-Comté. L'objectif des prochains mois sera de le déployer sur d'autres régions et, à terme, au niveau national.

Une Start-up d’État

Le service Chouette a été fondé et développé par la Dijonnaise Lauren Michel pour Pole Emploi. Ce service est une des 23 start-up d'État du Service général pour la modernisation de l'action publique.

  - Radio France
© Radio France - Denis Souilla
  - Aucun(e)
- Denis Souilla