Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Christian Monteil : "il y a en Haute-Savoie des routes où l’on peut rouler à 90 km/h"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le président du conseil départemental de la Haute-Savoie s’est dit prêt à faire des propositions pour repasser la limitation de vitesse de 80 à 90 km/h sur certains axes du département. "Il a des routes où l’on peut rouler à 90", estime Christian Monteil.

"Il a des routes où l’on peut rouler à 90", estime le président du conseil départemental de la Haute-Savoie.
"Il a des routes où l’on peut rouler à 90", estime le président du conseil départemental de la Haute-Savoie. © Radio France - Jean-François Fernandez

Haute-Savoie, France

Un retour aux 90 km/h ? Christian Monteil n’y est pas opposé. Interrogé ce jeudi matin en marge d’un déplacement à La Clusaz où il suivait une équipe chargée du déneigement, le président du conseil départemental de la Haute-Savoie a expliqué que la règle du "80 km/h pour tout le monde" était discutable. "On connait bien l’accidentologie et il y a des routes dans le département où l’on peut rouler à 90 km/h, a-t-il affirmé. Si on (l’Etat) nous le demande de le faire, nous ferons des propositions." 

Moins de morts

Christian Monteil n’a pas souhaité donner plus de précisions sur les axes susceptibles de faire l’objet de demandes de retour aux 90 km/h mais la totalité du réseau (3.000 km de routes départementales) ne sera pas concernée. Ce sera du cas par cas. "Si comme tous les présidents de départements de France, je n’ai pas aimé qu’on nous impose les 80 km/h (…) j’ai aussi cru comprendre qu’avec cette mesure il y a moins de morts. Il n’est donc pas question de relancer la mortalité sur les routes départementales." 

On connait bien l’accidentologie et il y a des routes dans le département où l’on peut rouler à 90 km/h." - Christian Monteil, président du conseil départemental de la Haute-Savoie

ECOUTEZ Christian Monteil, président du conseil départemental de la Haute-Savoie.