Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Christiane Taubira face à la grève des avocats

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Plusieurs dizaines de barreaux ont annoncé leur intention de rallier le mouvement de grève des avocats vendredi. Ces mobilisations ont pour but de protester contre une refonte controversée de l'aide juridictionnelle, un dispositif qui concerne la moitié de la profession. Christinane Taubira doit s'exprimer dans la journée devant le Conseil national des Barreaux.

Christiane Taubira doit prononcer vendredi devant le Conseil national des Barreaux (CNB) un discours attendu.
Christiane Taubira doit prononcer vendredi devant le Conseil national des Barreaux (CNB) un discours attendu. © Maxppp - Jérôme Fouquet

Nantes, Marseille, Bordeaux, Le Mans, Tours, Evry, Meaux... Soutenus par les quatre principaux syndicats d'avocats, plusieurs barreaux ont annoncé leur ralliement au mouvement de grèves des magistrats qui a lieu ce vendredi.

La raison de cette mobilisation ? La refonte de l'indemnisation de l'aide juridictionnelle, un système qui voit l'Etat prendre à sa charge les frais de justice des plus modestes, et qui permet donc aussi de rémunérer leurs avocats à des prix planchers.  En 2012, 25.098 avocats ont effectué au moins une mission d'aide juridictionnelle, sur les 56.176 que comptait la profession, même si le paysage est très disparate.

Aide juridictionnelle : les explications de Laurent Doulsan

Avec cette journée de grève, les avocats entendent contester le projet de budget 2014, qui doit modifier les barèmes d'indemnisation des magistrats qui assistent les bénéficiaires de cette aide. Cette mesure induit dans plusieurs juridictions une baisse des tarifs, inchangés depuis 2007. En tout, 32 millions d'euros d'économie sont prévus sur l'aide juridictionnelle.

Pour Me Emmanuel Touraille, avocat à DIjon, la refonte de l'aide juridictionnelle va représenter un véritable manque-à-gagner, comme il l'explique au micro de France Bleu Bourgogne .

"Ce que la droite n'a pas osé faire, c'est la gauche qui l'a réalisé" (Me Emmanuel Touraille)

Christiane Taubira attendue

Mercredi, une délégation de députés de la majorité, menée par le vice-président de la commission des Lois Domonique Raimbourg, a rencontré le cabinet de la garde des Sceaux, Christiane Taubira, pour exprimer ses inquiétudes.

"On est en train d'étudier la possibilité de faire un amendement (...) Il faut trouver une solution à cette question de l'aide juridictionnelle autour de laquelle on tourne depuis 15 ou 20 ans." (Dominique Raimbourg, député UMP)

Christiane Taubira doit prononcer vendredi un discours très attendu devant l'assemblée générale extraordinaire du Conseil National des Barreaux (CNB). Son président Jean-Marie Burguburu, qui a été reçu par la Chancellerie mercredi, espère que le ministère a pris "toute la mesure de la réaction qui sera celle des avocats si la perspective de diminution du budget de l'aide juridictionnelle " était maintenue.

Interrogée sur cette réforme lors des questions au gouvernement au Sénat mercredi la ministre a reconnu que la rémunération des avocats n'était "absolument pas à la hauteur de la qualité de la mission assurée ". Elle s'est engagée à "construire une aide juridictionnelle durable avec la profession ", mais sans donner de pistes précises.

Mobilisations aux quatre coins de la France

A Bordeaux, environ 250 avocats se sont rassemblés à 14 heures sur les marches du palais de justice. La mobilisation devrait également être très suivie à Tours - où deux tiers des 255 avocats que compte le barreau sont concernés - et à Coutances. Les audiences au tribunal du Mans devraient également être perturbées ce vendredi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess