Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Christophe Castaner présente les renforts de sécurité de l'été sur le Bassin d'Arcachon

-
Par , France Bleu Gironde

Le ministre de l'intérieur était en visite sur le Bassin d'Arcachon ce vendredi matin. En ce début de saison estivale Christophe Castaner est venu faire le point sur le dispositif renforcé de sécurité. Le ministre a passé en revue de l'ensemble du dispositif : gendarmerie, police et pompiers.

Le ministre de l'intérieur sur le port d'Arcachon ce vendredi matin
Le ministre de l'intérieur sur le port d'Arcachon ce vendredi matin © Radio France - Stéphane Hiscock

Arcachon, France

France Bleu Gironde : Comment comptez-vous sécuriser la période estivale ?

Christophe Castaner : Près de 4.000 policiers et gendarmes seront répartis sur les sites touristiques français. Ici en Gironde et sur le Bassin d'Arcachon ce sont 400 personnels supplémentaires. On ouvre également des sites dédiés, là où il n'y a pas forcément de gendarmerie à proximité parce qu'il y a peu de population en dehors de l'été. On modifie également notre façon de procéder avec des patrouilles à pied ou à VTT. L'objectif c'est d'être au contact de la population. Côté pompiers et feux de forêt nous avons également un dispositif spécial que j'ai déjà présenté il y a trois semaines. 

Que dites-vous aux automobilistes qui prennent la route ce weekend ?

Pendant les vacances il y a évidemment beaucoup de monde sur les routes et des comportements pas forcément adaptés avec des accidents et des morts. J'en appelle à la responsabilité de chacun. Nous serons présents, notamment lors des grands départs sur les axes principaux pour sécuriser les routes et sanctionner les comportements inadaptés. Et puis notez que l'ensemble des radars sur les grands axes fonctionnent. Il y a un risque d'être attrapé et verbalisé. Mais je le répète, le plus gros risque c'est l'accident.

La zone de protection intégrale du banc d'Arguin a été étendue cet été.  Les plaisanciers, pêcheur et kite-surfeurs s'en plaignent. Quelle est votre position sur ce dossier ?

Ce n'est pas parce que c'est les vacances que l'on doit négliger un certain nombre de comportements.  Nous devons préserver l'espace qui appartient à la nature et aux oiseaux. Il y a des règles mais nous sommes tous responsables. Il y a des espaces sur le banc d'Arguin où on avait l'habitude d'aller. Peut-être qu'aujourd'hui il faut les laisser se reposer. C'est contribuer à l'embellissement de notre planète. C'est un beau challenge, non ?