Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chute des températures et déjà un manque de places pour les sans abris à Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne
Reims, France

Avec la chute des températures, les bénévoles de la Croix rouge se sentent démunis face aux personnes qui dorment dans la rue. Beaucoup de sans abris ne trouvent pas de place auprès du 115 à Reims, tandis que la Croix rouge manque de bénévoles pour les maraudes.

Les bénévoles du Samu social font des maraudes tous les soirs.
Les bénévoles du Samu social font des maraudes tous les soirs. © Radio France - Sophie Constanzer

Les températures chutent depuis le début de la semaine dans la Marne et les Ardennes, et heureusement sur le terrain, le Samu social fait ses maraudes chaque soir pour distribuer du café, une soupe, ou encore des couvertures. Une aide précieuse mais Mickael, qui vit dans la rue depuis le 27 octobre, dénonce le manque de places d'hébergement au 115. "Je n'arrive pas à les avoir, c'est saturé !". Il dort dans un hall de banque depuis quelques jours et regrette le manque de solutions : "je devais dormir dans les locaux de la Sernam mais c'est fermé". 

La Croix rouge manque de couvertures et de bénévoles pour les maraudes

Actuellement, le service Intégré d'Accueil et d'Orientation de la Marne (SIAO) ou 115 dispose de 40 places d'hébergement à Reims. Le niveau du plan hivernal dans le département est vert, et pour l'instant, les préfectures ne prévoient pas de passer au niveau supérieur et donc de débloquer des places supplémentaires. Pourtant le 27 octobre dernier, le préfet de la Marne Jean-François Savy assurait que "toutes les personnes dans la rue devaient être secourues". 

On a 200 couvertures pour tout l'hiver grâce à des dons -- Frédéric bénévole à la Croix rouge 

La Croix rouge, avec les maraudes, tente de le faire tant bien que mal, mais elle manque de bénévoles et de couvertures. "On a 200 couvertures pour l'hiver grâce à des dons, et déjà on pense que ça ne suffira pas", assure Frédéric, bénévole au Samu social depuis 6 ans. La Croix rouge lance donc un appel aux dons pour recevoir des couvertures et cherche des bénévoles pour les maraudes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess