Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chutes d'arbres, évacuation de l'Armada, coupures de courant : le bilan de la tempête Miguel en Normandie

Le vent a soufflé très fort vendredi soir dans la région : des rafales jusqu'à 123 km/h près du Havre, 103 km/h à Rouen où l'Armada a dû être évacuée. Dans la région, 3 000 foyers sont privés de courant et les pompiers ont réalisé plus de 200 interventions.

De nombreux arbres sont tombés au sol dans la soirée de vendredi
De nombreux arbres sont tombés au sol dans la soirée de vendredi © Maxppp - Photo d'illustration PHOTOPQR

Rouen, France

  • Des foyers privés de courant

Selon le distributeur Enedis, 3000 foyers étaient privés de courant vendredi soir à 22 heures en Seine-Maritime et dans l'Eure. Enedis expliquait dans un communiqué publié vendredi soir que "La situation n’est pas stabilisée, le vent continue à souffler de manière circulaire. Les équipes d’Enedis en Normandie resteront à pied d’œuvre jusqu’à 23h". Un nouveau point de situation doit être fait dans la matinée. Dans l'ex Basse-Normandie, 6 000 foyers étaient vendredi soir sans courant.

  • Plus de 200 interventions pour les pompiers

Les téléphones n'ont pas arrêté de sonner chez les pompiers. "Nous avons reçu un pic d'appels entre 18h et 1h du matin, explique-t-on chez les pompiers de Seine-Maritime. Nous sommes intervenus 160 fois dans tout le département pour des arbres ou des fils électriques tombés au sol. Mais il n'y a eu aucun blessé, ni dégât matériel majeur". 

Dans l'Eure, les pompiers sont intervenus à 65 reprises, également pour des arbres ou des fils tombés au sol.

  • Le trafic SNCF très perturbé

Des arbres sont tombés sur des caténaires, d'abord en fin d'après-midi près de Mantes-la-Jolie, puis vers 21h30 à Yvetot, où l'arbre qui est tombé a pris feu. "Il a fallu couper la ligne Paris-Rouen-Le Havre pendant trois heures", précisent les pompiers. Et ce samedi matin, il y a encore des perturbations importantes avec des trains Paris/Rouen/Le Havre supprimés.

  • Les quais de l'Armada évacués

C'est la préfecture qui a donné l'ordre peu avant 18 heures. Par mesure de précaution et alors que les rafales devenaient de plus en plus fortes, les autorités ont demandé l'évacuation des quais de l'Armada. Message diffusé dans les hauts-parleurs, le public a quitté les quais calmement. 

"On déplore trois blessés légers dont deux par projection de matériaux. Par ailleurs des tentes, des lampadaires ainsi que la toiture d'un hangar ont été fortement endommagés" explique la préfecture. Mais ce samedi matin, le vent s'est calmé et les quais de l'Armada rouvrent normalement.