Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cigarette électronique : le projet de vente en pharmacie divise

-
Par , France Bleu

La cigarette électronique pourrait bientôt être vendue uniquement en pharmacie, comme les autres substituts. Pour s'opposer à ce projet européen voté mardi, des utilisateurs et professionnels de santé manifestent lundi à Strasbourg.

Cigarette électronique
Cigarette électronique © Radio France

La cigarette électronique doit-elle avoir le même statut que les patchs ou autres substituts nicotiniques ? C'est ce que propose un projet européen qui sera voté mardi à Strasbourg. Mais ce statut de médicament déplaît à beaucoup de monde.

Contre la médicalisation

Lundi, utilisateurs de la cigarette électronique, tabacologues et professionnels de santé manifestent devant le Parlement européen, contre ce projet. Le même jour dans le journal le Parisien/Aujourd'hui en France, des médecins lancent un appel contre cette réglementation. La semaine dernière, l'alerte venait de l'Office français de prévention du tabagisme (OFT), et d'une association d'usagers (Aiduce). Pour tous ces opposants au projet de l'U.E, la cigarette électronique doit rester accessible aux fumeurs le plus facilement possible, comme c'est le cas aujourd'hui avec la vente en boutiques et sur internet. L'inverse nuirait au combat contre le tabagisme.

Pour une reconnaissance de l'e-cigarette comme substitut

En France, "il y a aujourd'hui un million de fumeurs qui sont devenus un million de vapoteurs", selon le Pr Bertrand Dautzenberg, président de l'OFT. Il attribue aussi à la cigarette électronique la baisse des ventes de cigarettes de 8% sur les 7 premiers mois de 2013, et appelle donc les députés européens à ne pas céder au lobby de l'industrie du tabac.

Considérée à son lancement sur le marché comme un gadget, la cigarette électronique est de plus en plus reconnue comme un outil de lutte contre le tabagisme. Son efficacité n'a pas été prouvée, selon l'Organisation mondiale de la santé. Mais beaucoup de scientifiques et médecins sont d'accord pour dire que son niveau de dangerosité est sans commune mesure avec celui des vraies cigarettes qui tuent chaque année plus de 5 millions de personnes selon l'OMS.

Autre question qui fait débat autour de cette -e-cigarette : faut-il interdire le vapotage dans les lieux publics et lieux de travail, comme pour la vraie cigarette ? La ministre de la Santé Marisol Touraine y est favorable. Lundi, le président de l'Agence régionale de santé d'Ile-de-France, Claude Evin, lui apporte son soutien dans le journal Le Monde.

La cigarette électronique : comment ça marche ?
La cigarette électronique : comment ça marche ?
  • Tabac
Choix de la station

À venir dansDanssecondess