Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Cimetière de l'Ondina, attention terrain glissant

vendredi 11 mai 2018 à 20:33 Par Marion Galland, Jean Pruneta et Pierre-Louis Sardi, France Bleu RCFM

A Bastia, de nombreux habitants s'inquiètent depuis l'apparition de fissures dues à l'affaissement du terrain sur lequel se trouve le nouveau cimetière de l'Ondina. Une expertise a été ordonnée, les résultats seront connus en juin.

L'inquiétude grandit autour du cimetière de l'Ondina
L'inquiétude grandit autour du cimetière de l'Ondina © Maxppp - Maxppp

Bastia, France

A Bastia, l'affaissement du terrain sur lequel se trouve le nouveau cimetière de l'Ondina, bâti sur les hauteurs de la ville, suscite beaucoup d'inquiétude.

Depuis un glissement de terrain en 2015, le parking du cimetière s'est fissuré et affaissé.

En attendant les résultats d'une expertise, prévue pour juin, la municipalité bastiaise a demandé à des familles de déplacer 3 caveaux pour les transférer provisoirement au cimetière de Montesoro.

Manque d'information

Certains habitants reprochent néanmoins aux élus un manque d'information sur ce dossier, c'est le cas de Françoise. "Le cimetière part à l'abandon, j'ai peur que le caveau bouge comme cela a été le cas pour certaines personnes qui ont du déplacer leurs morts." Le caveau de Françoise ne se situe pas dans la partie concernée par l'affaissement mais elle s'inquiète tout de même. "Je ne veux pas avoir à déplacer un jour mon neveu à la va vite, ce ne sont pas des animaux qui sont là, il y a un minimum de respect à avoir". Elle déplore également le manque d'information. " A aucun moment on ne nous a dit ce qu'il se passait. J'ai fait une chaîne sur Facebook, qui est remontée à la mairie mais personne ne m'a contacté". 

Françoise, " ce ne sont pas des animaux qui sont là!"

Pierre Savelli, le maire de Bastia, était ce vendredi l'invité de la grande édition de RCFM. Il est revenu en détails sur ce problème, expliquant que le crematorium avait été "inauguré en novembre 2013 et le cimetière réceptionné en février 2014, donc par l'ancienne mandature". 

Pierre Savelli, " le cimetière a été réceptionné par l'ancienne mandature"

Un expert nommé, ses conclusions attendues en juin

« Entre février 2014 et mars 2015, on a constaté un certain nombre de petits dysfonctionnements qu’on nous disait anodins sur la finition des travaux", ajoute Pierre Savelli. "Puis en mars 2015 il y a eu un glissement de terrain qui a endommagé un mur qui est tombé et qui a endommagé trois concessions. Cela a entrainé une exhumation et le défunt a été replacé au cimetière de Montesoro. _Depuis nous avons demandé la nomination d'un expert judiciaire. L’expert a fait un bilan global du site, qui ne comprend pas le crematorium, en nous disant qu’il faut sécuriser certaines zones_, notamment celle où il y a eu l’éboulement et que les autres parties peuvent toujours être vendues aux personnes qui souhaitent une concession".

Le maire de Bastia, Pierre Savelli, attend les conclusions de l'expert judiciaire - Radio France
Le maire de Bastia, Pierre Savelli, attend les conclusions de l'expert judiciaire © Radio France - RCFM

La mairie attend désormais les résultats de cette expertise pour savoir quels travaux, quels aménagements, doivent être effectués dans le cimetière. Les conclusions sont prévues pour le mois de juin.   

Pierre Savelli, "nous avons demandé la nomination d'un expert judiciaire"