Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cinéma : les actrices moins sollicitées et moins payées que les hommes à mesure qu'elles prennent de l'âge

-
Par , France Bleu

La part des femmes employées comme actrices dans des long-métrages français diminue fortement à partir de 30 ans, selon des chiffres dévoilés jeudi par le Centre national de la cinématographie et de l'image animée (CNC).

Les actrices sont moins présentes dans les longs-métrages français à partir de 30 ans selon le CNC.
Les actrices sont moins présentes dans les longs-métrages français à partir de 30 ans selon le CNC. © Maxppp - Vincent Voegtlin

La proportion de femmes de plus de 30 ans présentes dans des longs-métrages français est considérablement inférieure à celle de leurs homologues masculins, selon les chiffres du CNC révélés jeudi. 

De 25 à 29 ans, les jeunes femmes sont plus nombreuses (51,4%) que les hommes (48,6%) dans les 1.400 films sortis de 2009 à 2018, et analysés par le Centre national de la cinématographie et de l'image animée (CNC). Mais ensuite, la tendance s'inverse : les personnages trentenaires sont à 57,5% des hommes et 42,5% des femmes. Et de 50 à 59 ans, les femmes ne représentent plus que 31,1% des interprètes sur les plateaux. 

L'écart de salaire augmente avec l'âge

Le CNC a également calculé l'écart de rémunération entre les acteurs et les actrices. Résultat : il est de moins de 10% avant 50 ans, mais il augmente ensuite, car la rémunération des actrices décroche avec l'âge, pas celle des acteurs. 

D'autre part, le nombre de films réalisés par des femmes a progressé de 50% entre 2010 et 2019, puisque 52 films avaient une femme pour réalisatrice en 2010 et 78 (dont neuf avec une femme co-réalisatrice) en 2019. Mais cela peu, car 223 films ont été réalisés par des hommes cette année-là. Pour les premiers films, ils étaient 40% (soit 28 films) à être réalisés par des femmes en 2019, contre 27% il y a un peu moins de dix ans. "Cela indique que l'on voit sans doute émerger une nouvelle génération de réalisatrices", indique à l'AFP le directeur des études du CNC, Benoît Danard. Ces films restent toutefois des plus petites productions que ceux des hommes, avec des budgets 40% plus faibles.

La part des femmes progresse dans la plupart des métiers du secteur, même les plus techniques comme électriciens ou régisseurs, bien qu'elles restent très minoritaires, a-t-il ajouté. Enfin l'écart salarial reste très important et culmine pour les réalisatrices, payées 37% de moins que les réalisateurs.

Ces statistiques ont été publiées par le CNC dans le cadre des assises de la parité organisées par le collectif 50/50 pour faire avancer le sujet dans l'industrie du cinéma. 

Avec AFP

Choix de la station

À venir dansDanssecondess