Société

Cinq ans après l'interdiction du voile intégral, l'arrivée de la "mode pudique"

Par Mahauld Granier, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu dimanche 10 avril 2016 à 19:44

Cinq ans après l'interdiction du port du voile, la mode pudique.
Cinq ans après l'interdiction du port du voile, la mode pudique. © Radio France - Yves Renaud

Le voile intégral interdit dans l'espace public en France... ça fait maintenant cinq ans. Entrée en vigueur le 11 avril 2011, la loi n'a jamais fini de créer la polémique et résonne en ce moment avec le concept de "mode pudique". Mais qu'en pensent les femmes qui portent le voile depuis toujours ?

La mode pudique c'est le nom donné à une mode vestimentaire qui met en avant les vêtements portés par les femmes de confession musulmane, le voile par exemple. La commercialisation de ces vêtements par des grandes marques (H&M, Dolce et Gabanna, Uniqlo) de prêt à porter a remis les problématiques sur le voile sur le devant de la scène. Cinq ans après la mise en application de la loi sur l'interdiction du port de la burqa, le débat est toujours vif.

Le voile est un vêtement confessionnel, il n'y a pas de doute. Mais permet-il à des marques de faire des bénéfices ? Il n'y a pas de doute non plus.  Selon une étude menée par l'agence de presse canadienne Thomson Reuters, le marché de la mode pudique pourrait atteindre 424 milliards d'euros en 2019. Ainsi, se pose la question de savoir si les femmes qui portent le voile vivent bien ce nouveau phénomène, où l'objet religieux devient également objet commercial.

Souvent, les femmes les plus jeunes n'y voient aucune contrainte, au contraire, ça leur permet d'avoir plus de choix. D'autres dénoncent une utilisation commerciale immorale de l'objet, symbolique avant tout.

Reportage sur la mode pudique dans le centre-ville de Saint-Étienne