Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Cinq conseils pour partir en vacances avec ses enfants quand on est parent solo

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Des associations de familles monoparentales de toute la France se sont réunies à Nantes, ce samedi. L'un des ateliers de la journée donnait des trucs et astuces pour faciliter les vacances des parents célibataires avec leurs enfants.

Quand on est parent célibataire, l'organisation des vacances peut vite devenir compliquée.
Quand on est parent célibataire, l'organisation des vacances peut vite devenir compliquée. © Maxppp - Marc Demeure

Pas facile d'emmener ses enfants en vacances quand on est mère ou père célibataire. C'était le thème d'un atelier organisé par Parents solo et compagnie, lors de leur deuxième rencontre nationale, à Nantes, samedi. C'est Maud, maman solo de 36 ans et membre du réseau des parents parfaitement imparfaits (Res'PPI), qui organisait cette discussion. Elle nous livre cinq conseils tirés de son expérience.

1. Bien définir son budget

En Loire-Atlantique, près d'un tiers des familles monoparentales vivent sous le seuil de pauvreté. Pour organiser des vacances, il faut donc essayer d'anticiper le moindre coût. Logement, alimentation, activités.... "Il faut bien tout établir pour ne pas avoir de mauvaise surprise", explique Maud. Comme ça, une fois sur place, "on est vraiment zen, on ne se laisse pas submerger par les soucis financiers", complète-t-elle.

2. Se faire aider dans la planification

Certaines antennes locales de la Caisse des allocations familiales (CAF) proposent des sessions pour aider les parents à préparer leur séjour. Pour ses deuxièmes vacances seule avec sa fille, Maud a participé à ces séances. C'est ainsi qu'elle s'est rendu compte qu'elle n'avait pas pris en compte le prix du péage dans son budget, par exemple. Elle a donc pu choisir un lieu moins loin, pour un trajet moins cher.

3. Solliciter des aides financières

Plusieurs organismes aident les parents solo à partir en vacances. Le dispositif Vacaf, par exemple, propose des tarifs réduits pour 3600 villages vacances et campings en France. La CAF dispense également différentes aides financières. Si vous êtes éligibles, normalement, la CAF vous envoie un courrier en début d'année pour vous en informer. Les Restos du cœur permettent aussi à 5000 personnes de partir en vacances par an, à moindre frais.

4. Vérifier que le centre de vacances a un club pour accueillir les enfants

Les vacances sont l'occasion de souffler avec, mais aussi sans, les enfants. Certains villages vacances ou campings proposent des clubs enfants, où ces derniers sont pris en charge par une équipe d'animation. Pendant que les enfants font plein d'activités, créatives ou sportives, le parent solo peut se détendre et créer du lien avec les autres vacanciers. Lors de ses premières vacances avec sa fille de deux ans, Maud a regretté que sa fille soit trop jeune pour aller à la garderie. Même si elle a adoré son séjour, elle aurait bien aimé profiter des soirées organisées par l'animation.

5. Laisser place à la spontanéité

S'il est important de bien calibrer son budget, il faut aussi garder une marge pour laisser place à l'improvisation. Une petite glace sur le port ou une barquette de frites au snack du camping. "On peut faire un petit peu plaisir aux enfants si c'est des frites. Ce n'est pas un budget trop élevé", précise Maud.