Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Cinq hôtels parisiens proposent de payer la somme de votre choix

mardi 5 août 2014 à 10:22 France Bleu

"Paywhat you want" : c'est le nom de ce concept qui permet de payer ce que l'on veut à l'issue d'une prestation. Après les artistes et les restaurants, c'est au tour des hôtels de s'y mettre : jusqu'au 10 août, cinq hôtels à Paris proposent à leurs clients de payer la somme qu'ils souhaitent, en fonction de leur satisfaction.

Cinq hôtels parisiens proposent aux clients de fixer eux-mêmes le prix de la chambre
Cinq hôtels parisiens proposent aux clients de fixer eux-mêmes le prix de la chambre © MaxPPP

LA QUESTION DU JOUR > Les hôtels sont-ils trop chers en France ? Réagissez en appelant le 0 810 055 056 ou en laissant un commentaire sur la page Facebook de France Bleu

Satisfait de votre nuit d'hôtel ? Payez plus que prévu... ou vice-versa. C'est ce que proposent cinq hôtels parisiens depuis deux semaines et jusqu'au 10 août. Le nom de ce concept : "Pay what you want" . Déjà mis en place pendant quelques semaines par la chaîne Best Western en 2010 sur quelques centaines de nuitées, ce système permet au client de fixer lui-même le prix de la chambre en fonction de sa satisfaction. 

Le "Pay what you want" ne vient pas de l'hôtellerie : la première opération d'envergure de ce genre remonte à 2007. On la doit à un groupe de rock, Radiohead , qui a proposé son dernier album au téléchargement à prix libre. Plusieurs restaurants se sont ensuite engagés dans cette voie, toujours pour une durée limitée.

> La liste des hôtels participant à l'opération est disponible sur le site www.payezcequevousvoulez.net

Car "c'est quelque chose qui ne peut pas durer, il y a une culture en France qui fait qu'on veut être plus malin que les autres ", explique Pascale Hébel, directrice du département consommation du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc). Par exemple, lorsqu'en 2009 le site de déstockage de vêtements Brandalley a proposé cette formule, 85% des acheteurs n'ont payé qu'un euro par article acheté . Chez Best Western, les clients avaient payé 40% à 60% du tarif normal.