Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cinq radars tourelles "nouvelle génération" bientôt installés à Montbéliard

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Montbéliard fait partie des deux métropoles choisies pour tester les versions urbaines des nouveaux radars tourelles. La phase d’expérimentation doit débuter en novembre prochain pour au moins six mois. Aucune contravention ne sera distribuée durant cette période.

Les radars n'entraîneront pas de verbalisation durant la phase de tests.
Les radars n'entraîneront pas de verbalisation durant la phase de tests. © Radio France - Jean François Ottonello

La nouvelle génération de radars-tourelles va voir le jour à Montbéliard. La Cité des Princes a été choisie, avec Montpellier, pour accueillir la phase de tests de la version urbaine de ces appareils dès le mois de novembre 2020, comme l'annonçaient nos confrères du Figaro

Pour cela, la municipalité a postulé, sur proposition de la sous-préfecture du Doubs. "Ça ne nous coûte rien, et puis notre ville, comme beaucoup d'autres subit des excès de vitesse qui frisent parfois l'inconscience", indique Philippe Duvernoy, l'adjoint à la sécurité et au logement. Le projet serait dans les tuyaux depuis septembre 2019. Les cinq radars seront installés "à des endroits stratégiques" de la ville. Actuellement, il n'y en a aucun dans la commune

Le téléphone au volant et le non-port de la ceinture bientôt verbalisés

Ces radars n'entraîneront aucune verbalisation durant la phase de tests, qui doit durer au moins six mois selon la Direction nationale de la sécurité. D'ailleurs, les appareils nouvelle génération ne seront pas utilisés à leur plein potentiel. Ils ne relèveront que les excès de vitesse, dans les deux sens, et le non-respect d'un feu tricolore, alors qu'ils peuvent aussi constater l'utilisation du téléphone au volant ou le non-port de la ceinture. Ces fonctionnalités interviendront uniquement à la fin de la période d'essai, s'il est concluant.

La Direction nationale de la sécurité routière précise que l'installation de ces radars entre dans le "plan radars 2015", qui prévoit la mise en place de 500 appareils supplémentaires sur les routes de France. Un plan qui a pris du retard à cause des nombreuses dégradations, mais aussi de la crise sanitaire. 

Les radars seront construits par Cégélec, dont l'une des usines est située à Etupes, dans le Doubs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess