Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cité scientifique de Villeneuve-d'Ascq: un tiers des logements étudiants ne sera pas disponible à la rentrée

-
Par , France Bleu Nord

Le Crous de Lille a lancé en octobre les travaux pour quatre nouveaux bâtiments sur le campus universitaire de Villeneuve-d'Ascq. Huit immeubles sont donc aujourd'hui en réhabilitation. Mais un problème se pose : un tiers des logements sur le campus ne sera pas disponible à la rentrée.

Au total, huit bâtiments sont actuellement en travaux dans la résidence universitaire.
Au total, huit bâtiments sont actuellement en travaux dans la résidence universitaire. © Radio France - Juliette Mylle

Les travaux continuent à la résidence universitaire de Villeneuve-d'Ascq. En octobre, le Crous de Lille a commencé les travaux pour quatre nouveaux bâtiments sur le campus de la cité scientifique. Cette nouvelle vague de rénovation concerne les bâtiments les plus vétustes, ceux de la résidence Galois. 

En tout, on compte actuellement huit bâtiments en travaux sur le campus. Et deux autres devraient les rejoindre en avril 2022. Cette vague de réhabilitation s'inscrit dans le plan de rénovation de la résidence mis en place par le Crous de Lille, entre 2018 et 2025. 

Mais Emmanuel Parisis, directeur général du Crous de Lille Nord Pas-de-Calais, a fait le calcul : sur les 3 900 chambres en location sur tout le campus, 1 200 ne seront pas disponibles pour la prochaine rentrée universitaire, soit près d'un tiers d'entre elles. Les travaux se font, en effet, dans des logements vides. Un problème alors que ces chambres sont très demandées

"On va évidemment générer une forte tension sur le logement étudiant, explique t-il. L'idée c'était d'échelonner ces travaux pour éviter qu'il y ait une baisse très importante de la capacité d'accueil." Pour lui, les deux prochaines rentrées universitaires se feront à flux tendu. 

Pour l'instant, les étudiants sont relogés dans d'autres appartement sur le campus. Mais à la rentrée prochaine, certains devront trouver d'autres solutions de logement. Un mal pour un bien pour le Crous de Lille, qui souhaite remettre à neuf tous les bâtiments. Il n'y avait pas eu de rénovation de cette envergure depuis leur construction, entre 1964 et 1967.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess