Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clara Luciani, marraine de "la maison des femmes" à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

La chanteuse de "La grenade" ou de "Coeur" est venue à l’hôpital de la Conception ce lundi visiter la "Maison des femmes Marseille Provence" ouverte le 3 janvier 2022. Un lieu qui accueille les femmes victimes de violences.

Clara Luciani aux cotés de Michele Rubirola, visite "la maison des femmes" à Marseille
Clara Luciani aux cotés de Michele Rubirola, visite "la maison des femmes" à Marseille © Radio France - Laurent Grolée

Avec déjà trois féminicides commis depuis le début de l'année 2022, c'est peut dire que la cause des "violences faites aux femmes" est d'actualité. À Marseille, une tout nouvelle structure a été ouverte en début d'année, au sein de l'hôpital de la Conception : la "Maison des femmes Marseille Provence", structure d'accueil, de soins, mais surtout une maison où l'on oriente les femmes victimes de violences de la part de leurs conjoints.  

"Ça donne du sens à ma vie et à ma musique de m'engager auprès des femmes victimes." - Clara Luciani

Qui mieux de Clara Luciani pouvait représenter ces femmes qui sont abusées, violentées et tuées ? La chanteuse martégale s'est depuis longtemps emparée du sujet dans ses chansons (La grenade, Cœur), alors, elle n'a pas hésité quand on lui a proposé de devenir la marraine de la Maison des femmes à Marseille. Lors de la visite des lieux ce lundi elle a notamment pu retenir que 40% des femmes ont été victimes de violences, et que 93.000 ont été l'objet de viols ou de tentatives. 

"Seules 10% des femmes victimes de violences portent plainte." - Florence Bretelle, gynécologue et chef de service de la maison des femmes

On se souvient qu'en 2018, Emmanuel Macron avait déclaré "grande cause nationale" la lutte contre les violences faites aux femmes, mais l'an dernier 113 d'entre elles ont encore été tuées par leurs conjoints ou ex-conjoints.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess