Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : "France Bleu Classe Média", s'éduquer aux médias avec France Bleu

"Classe média : l'information et les jeunes", l'émission des élèves du lycée Jacques-Amyot

-
Par , France Bleu Auxerre

25 élèves de première du lycée Jacques-Amyot d'Auxerre ont participé au projet Classe Média de France Bleu. Ils ont réalisé cette émission spéciale, consacrée à l'information et aux jeunes. Histoire des médias, place de l'information dans la démocratie, déontologie... On les écoute !

25 élèves de première du lycée Jacques Amyot d'Auxerre ont participé au projet "Classe Média"
25 élèves de première du lycée Jacques Amyot d'Auxerre ont participé au projet "Classe Média" © Radio France - Fanny Vitry

Cette émission spéciale, consacrée à l’information, aux journalistes et aux jeunes a été réalisée par 25 élèves de première du lycée Jacques-Amyot, avec l'aide de leur enseignante, Fanny Vitry et de Delphine Martin, journaliste à France Bleu Auxerre. Pendant plusieurs semaines, entre octobre 2019 et mars 2020, c'est à dire avant le confinement, ils ont étudié l’histoire de l’information et des médias et ont cherché à comprendre comment les adolescents et les jeunes adultes s’informent, en 2020.

Ecoutez l'émission spéciale réalisée par les lycéens et présentée par Léna Pincon et Matis Pavlovic

Classe Média "L'information et les jeunes" - par les élèves du lycées Jacques Amyot

Les élèves et leur professeure Fanny Vitry dans le studio du lycée.
Les élèves et leur professeure Fanny Vitry dans le studio du lycée. © Radio France - Delphine Martin

Les lycéens ont commencé par poser la question aux jeunes eux-mêmes, à travers plusieurs micro-trottoirs dans la cour et les couloirs de leur lycée : "comment vous informez-vous ?", "quels sont les sujets qui vous intéressent le plus ?", "faites-vous confiance aux journalistes et aux médias ?"... 

Ils se sont rendu compte que les habitudes d'information des jeunes sont souvent très différentes de celles de leurs parents. Ils ont constaté qu'à l'image de la majorité de la population, les jeunes font globalement confiance aux journalistes et aux médias, mais pas une confiance aveugle non plus.

La grande histoire des médias  

Les lycéens ont aussi étudié les grandes évolutions techniques des médias et l'évolution de leur rôle dans la société : du crieur de rue au journal papier, du vieux poste radio au transistor, de la télé au web… Le discours du général De Gaulle à la BBC, la couronnement de la reine Elisabeth II, les premiers pas de l'Homme sur la lune ou les événements de mai 68, autant d'événements gravés dans la mémoire collective grâce à la presse, à la radio, puis à la télévision.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Les élèves auxerrois ont également étudié plusieurs épisodes historiques précis qui ont marqué l’histoire de la presse, notamment l’affaire Dreyfus, au XIXe siècle. Autre événement historique crucial dans l’histoire de l’information : la guerre du Vietnam entre 1965 et 1975.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Une question de confiance

Les jeunes se sont par ailleurs intéressés à la notion de fiabilité de l’information, dans un monde qui en est saturé. Ils ont analysé les mécanismes des fausses nouvelles, appelées fake news. Ils ont étudié la naissance, le développement et la circulation des rumeurs et des théories du complot. Cette question de la confiance est donc liée à la notion de "source" de l'information. Qu'est-ce qu'une source ? Comment peut-on juger de sa fiabilité ? Quel est le rôle des agences de presse comme l'AFP ? Quel est le rôle des nouveaux informateurs appelés "lanceurs d'alertes" ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Autre phénomène qui touche les médias et qui mérite d'être étudié : la concentration. De nombreux titres appartiennent aujourd'hui aux mêmes acteurs et cela pose des questions sur l'indépendance de ces titres vis à vis du monde économique et politique.

Des témoignages de professionnels

Les lycéens ont enfin reçu plusieurs professionnels de la presse installés dans le département pour découvrir leur métier et parler d'information. Avec Ludovic Berger, rédacteur en chef de L’Yonne Républicaine, ils ont abordé la crise de la "presse papier", les questions soulevées par Internet et la manière d'attirer de nouveaux lecteurs vers la presse quotidienne régionale. "Plus vous lirez de journaux et plus vous aurez un esprit critique développé", leur a-t-il lancé. "Informez-vous ! Vivre sans information, c'est comme sortir, la nuit, sans lumière !"

Hinatéa et Adèle avec Ludovic Berger, rédacteur en chef de l'Yonne Républicaine
Hinatéa et Adèle avec Ludovic Berger, rédacteur en chef de l'Yonne Républicaine © Radio France - Delphine Martin

Avec Héloïse Lhérété, rédactrice en chef du magazine Sciences Humaines basé à Auxerre, ils ont notamment parlé de vulgarisation et d'indépendance des médias. "Sciences Humaines est un journal indépendant financièrement, intellectuellement et géographiquement. Nous n'appartenons à aucun groupe de presse, nous ne dépendons pas de la publicité et mine de rien, le fait d'être à Auxerre nous préserve des phénomènes de mondanité et d'influence", a expliqué la journaliste. "Les jeunes générations aiment les articles plus courts. Ce n'est pas forcément un défaut ! Cela nous oblige à un travail de synthèse qui est aussi très exigeant".

Angèle et Héloïse Lhérété, rédactrice en chef de Sciences Humaines, la revue basé à Auxerre.
Angèle et Héloïse Lhérété, rédactrice en chef de Sciences Humaines, la revue basé à Auxerre. © Radio France - Delphine Martin

Tout ce travail, qui figure en partie dans leur programme scolaire, leur a permis de prendre conscience de l'importance des médias et du rôle d'une information libre et éclairée dans une démocratie. "L'information, ça sert à comprendre le monde qui nous entoure, sans cela, on vivrait dans l'ignorance", conclut un des élèves interrogés dans la cour du lycée. On n'aurait pas dit mieux.

Les élèves ont découvert le montage radio
Les élèves ont découvert le montage radio © Radio France - Delphine Martin

Merci aux élèves

Chloé Bass, Noémie Belgrand, Clémentine Burk, Morgane Fouinat, Solène Ghanem, Lou Giammarinaro, Léa Guyon, Ema Joly, Maëllys Mabiala-Pangou, Théo Malleron, Hinatéa Martinez, Chloé Mateus, Gabriel Neveu, Angèle Nigon, Dounia Okader, Matis Pavlovic, Marc Perisse, Elodie Pesselet, Léna Pincon, Lia Ravaut, Agathe Raveneau, Adèle Reynaud, Maréva Simon, Maéva Verot, Anaëlle Veyssiere

Et merci à  Fanny Vitry, professeur d'histoire-géographie au lycée Jacques-Amyot à Auxerre et à Marie-Isabelle Gautron-Carlot, la proviseur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess