Société

Classement des lycées : mode d'emploi

Par Marina Cabiten, France Bleu mercredi 1 avril 2015 à 8:05

Une cour de lycée. (image d'illustration)
Une cour de lycée. (image d'illustration) © Maxppp

L'Éducation nationale publie ce mercredi ses indicateurs annuels de réussite des lycées. Trois critères sont pris en compte pour aller plus loin que le taux de réussite au bac.

Ce mercredi matin, à partir de 10h, vous pourrez consulter les indicateurs de réussite des lycées sur le site de l'Éducation nationale. Ce classement des lycées pour l'année 2015 vise selon le gouvernement à mesurer l'apport d'un établissement à ses élèves, au-delà du taux de réussite au bac. 

Trois critères

Mais l'épreuve ultime avant l'enseignement supérieur est bien au centre de ce classement, puisque les trois indicateurs pris en compte sont : le "taux de réussite au baccalauréat" , le "taux d'accès de seconde et de première au baccalauréat" et la "proportion de bacheliers parmi les sortants" . Le premier correspond au nombre de reçus au bac rapporté au nombre de candidats, insuffisant pour "juger des résultats d'un lycée", selon le ministère. D'où le deuxième critère, le "taux d'accès". Si un lycée affiche un bon taux dans ce domaine, cela signifie qu'il accueille les élèves en début de seconde (ou de première,) et les mène jusqu'au bac, qu'ils redoublent ou pas, sans s'en défaire avant en se disant qu'ils ont peu de chances de décrocher ce diplôme. Le troisième indicateur fournit la proportion d'élèves quittant l'établissement avec le bac.    

Un bon lycée est-il toujours celui qu'on croit ? 

Un bon lycée est-il celui qui tutoie les 100% de réussite au bac avec des cracks triés sur le volet, ou celui qui hisse jusqu'au diplôme bien plus d'élèves que prévu ? Avec les Ival, des statistiques établies depuis une vingtaine d'années, le ministère de l'Éducation nationale essaye de faire ressortir la "valeur ajoutée" d'un lycée : fait-il mieux que les établissements comparables, proposant les mêmes filières ou spécialités et accueillant des lycéens de mêmes origines ? S'agit-il d'un lycée "accompagnateur", gardant un maximum d'élèves jusqu'au bout, luttant ainsi contre le décrochage?   

Les Ival portent cette année sur 2.300 lycées généraux et technologiques et 2.040 lycées professionnels publics comme privé. L'année dernière, 142.870 visiteurs ont consulté les Ival sur le site du ministère.

Le classement des lycées près de chez vous > ---------------------------------------------

-Dans les Pyrénées-Atlantiques

-En Gironde

-Dans l'académie de Poitiers

-Dans l'académie de Rennes

-Dans l'académie de Rouen

-Dans l'académie de Caen

-En Dordogne  

.