Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Clermont : 389 millions d'€uros pour les quartiers des Vergnes, de la Gauthière et Saint-Jacques

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La convention de renouvellement urbain des trois quartiers clermontois a été signée ce jeudi, au cœur du quartier de la Gauthière. C'est le second programme ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) à Clermont-Ferrand.

Le quartier de la Gauthière
Le quartier de la Gauthière © Radio France - Emmanuel Moreau

Clermont-Ferrand, France

La somme paraît énorme! Ces 389 millions d'€uros doivent permettre de rénover les quartiers de la Gauthière, des Vergnes et Saint-Jacques. Il ne s'agit pas seulement de rénover ou de construire de nouveaux logements sociaux (même si c'est la plus grosse partie du programme) mais aussi d'ouvrir ces quartiers sur l'extérieur. Par exemple le quartier de la Gauthière, que contournent la plupart des clermontois, ou bien celui des Vergnes, une sorte de "cul de sac".

Et qui dit ouverture sur l'extérieur dit aussi destruction de constructions actuelles. Avec en particulier un sujet qui crispe dans le quartier de la Gauthière : la disparition des garages le long du boulevard Léon Jouhaux. Le programme prévoit leur remplacement par un grand parking silo construit sur le parking des pistes, de l'autre côté du boulevard. Une solution qui n'emballe pas les utilisateurs, trop loin, d'autant plus que certains utilisent les box pour remiser du matériel et non pas pour garer une voiture.

3.702 ménages concernés

Mais la principale destruction prévue par ce programme de renouvellement urbain, c'est évidemment celle de la muraille de Chine, à Saint-Jacques (à priori pas avant 2023). Les locataires sont en cours de relogement, ce qui ne va pas parfois sans mal. Mais cette barre emblématique de Clermont-Ferrand ne représente qu'un petit tiers des 1.292 logements qui doivent être détruits. Il y en aura autant de reconstruits, une obligation, sur Clermont et la Métropole, dans des petites ensembles à taille humaine, comme cela a déjà été fait avec le programme ANRU 1.

La Muraille de Chine sera remplacée par un parc urbain de 5 hectares, sur la pente descendant vers le centre ville. Deux autres parcs seront créés dans les autres quartiers. En plus des logements, la convention signée ce jeudi prévoit la rénovation et l’agrandissement de deux groupes scolaires, la création d'un gymnase et l'extension d'un autre ou encore la création d'une salle des fêtes et des familles (Les Vergnes) et d'une crèche de 60 places (Saint-Jacques).

Le financement de ce programme est assuré par l'ANRU à hauteur de 122 millions d'€uros. Les autres financeurs sont la ville de Clermont, Clermont Auvergne Métropole et les bailleurs sociaux. Il doit normalement être réalisé en quatre ans.