Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : les Clermontois à l'épreuve du masque obligatoire

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le temps du relâchement est terminé. Depuis ce lundi matin, le masque est obligatoire dans les lieux clos accueillant du public. Impossible d'y échapper sous peine d'amende. A Clermont-Ferrand, la police a effectué des rondes en ville et dans les centres commerciaux.

Les centres commerciaux désormais soumis au masque obligatoire
Les centres commerciaux désormais soumis au masque obligatoire © Radio France - Dominique Manent

Il va falloir s'y faire. Depuis ce lundi matin, le masque est obligatoire dans les lieux publics clos : magasins, banques, bibliothèques, marchés couverts etc. "Nous constatons qu'il y a des signes inquiétants de reprise épidémique sur le territoire national" a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran. "Entre 400 et 500 clusters, notamment en Mayenne, Bretagne, et dans le Grand Est, même si à ce stade nous sommes très loin de la deuxième vague". A Clermont-Ferrand, beaucoup de commerçants imposaient déjà le masque. Mais on pouvait s'en passer dans les galeries marchandes. C'est terminé ! Et la police veille au grain.

Le masque ... bon gré, mal gré

A l'entrée de ce centre commercial clermontois, une affiche bleue a fait son apparition : "Port du masque obligatoire. Gardez le sourire". Mattéo, 15 ans, a bien compris le message. "Avant je mettais le masque dans tous les magasins, enfin j'essayais. Mais pas dans les couloirs. Là, je suis obligé". Michel a bien du mal à accepter la contrainte. "C'est ridicule. Je ne vois pas l'intérêt. Si on a à attraper quelque chose, on l'attrapera. Bon, on n'a pas le choix. S'il faut payer 135 euros à l'Etat, on a autre chose à faire !"

Une nouvelle affiche à l'entrée du centre commercial
Une nouvelle affiche à l'entrée du centre commercial © Radio France - Dominique Manent
Une voiture de police devant  le centre commercial
Une voiture de police devant le centre commercial © Radio France - Dominique Manent

La diplomatie avant l'amende

En cas de non respect de la mesure, l'amende est de 135 euros. Pour le moment, nous n'en sommes pas là. A Clermont-Ferrand, ce lundi matin, la police nationale et la police municipale ont effectué des patrouilles, mais avant tout pour faire du rappel à l'ordre, de la sensibilisation. Dans le centre commercial, l'ambiance est au dialogue, en attendant de durcir le ton si les clients sont récalcitrants. Les vigiles font également preuve de "douceur". Ne pas trop déranger les clients, tout en rappelant la règle qui est incontournable et s'applique à tous. Quant aux clients étourdis, le magasin peut exceptionnellement les dépanner en leur fournissant un masque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess