Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Clermont-Ferrand: des tonnes de déchets sur les rives du Bédat

lundi 5 novembre 2018 à 17:58 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Clermont Métropole organise une opération coup de poing en ce début de semaine sur les rives du Bédat. Une opération nettoyage pour rappeler que nos rivières ne sont pas des décharges.

Opération coup de poing pour ramasser les déchets
Opération coup de poing pour ramasser les déchets © Radio France - Emmanuel Moreau

Clermont-Ferrand, France

C'est un bout de campagne juste à côté de la ville, à la limite entre Clermont et Gerzat. Le Bédat coule au milieu de jardins familiaux et de champs de céréales. Mais l'endroit est devenu une décharge sauvage où des tonnes de déchets sont jetés régulièrement. Clermont Auvergne Métropole a donc sorti les grands moyens, 15 personnes mobilisées avec tractopelles et bennes qui se remplissent rapidement. 

Gravas et encombrants - Radio France
Gravas et encombrants © Radio France - Emmanuel Moreau

Un peu plus d'une dizaine de tonnes ont déjà été récupérées en une seule journée. Il faut dire qu'il n'y a pas à aller très loin, des petits tas montrent que des dépôts ont lieu régulièrement, au bord d'un chemin ou un peu plus loin;  quitte à forcer des clôtures. L'endroit est devenu une décharge au grand air, où s'entassent gravas, pneus, meubles, électroménager, plastiques, etc... L'hiver dernier, une précédente opération coup de poing au même endroit avait déjà permis de récupérer 30 tonnes de déchets, qui ont vite été remplacés par d'autres déchets.

C'est du déchet voyou: Didier Laville, vice-président de Clermont Auvergne Métropole chargé du cycle de l'eau

Pour essayer de stopper ce phénomène, des dos d'ânes inversés vont être mis en place. Il s'agit de creux où les véhicules risquent de frotter et les roues patiner, pour dissuader les auteurs ces dépôts sauvages de revenir. Des auteurs qui risquent une amende de 450 €uros

Certains déchets sont brûlés après avoir été déposés - Radio France
Certains déchets sont brûlés après avoir été déposés © Radio France - Emmanuel Moreau

Un phénomène qui coûte cher, cette opération coup de poing coûte 20.000 €uros et pour l'année cela représente 500.000 €uros à la charge de Clermont Auvergne Métropole. Car si le phénomène de décharge sauvage prend une ampleur inédite au bord du Bédat, il se retrouve un peu partout. Par exemple 40 kilos de carcasses de volailles viennent d'être retrouvés sur un chemin près de l'A 71. Il suffit aussi de se promener au bord de la route pour voir bouteilles, canettes, plastiques, emballages s'entasser dans les fossés, après avoir été jetés d'une voiture.