Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Clermont-Ferrand : douzième départ du convoi humanitaire vers le sud du Sénégal

vendredi 3 novembre 2017 à 19:19 Par Sarah Gilmant, France Bleu Pays d'Auvergne

Pour le douzième départ de l'association "Les anciens et les amis de la Casamance" depuis la place de Jaude à Clermont-Ferrand, dix-huit voitures vont parcourir près 6 500 kilomètres et rejoindre le Sénégal pour retrouver une seconde vie dans la région de la Casamance.

Les voitures de l'association "les anciens et le amis de la Casamance" sur la place de Jaude, prêtes à partir au Sénégal
Les voitures de l'association "les anciens et le amis de la Casamance" sur la place de Jaude, prêtes à partir au Sénégal © Radio France - Sarah Gilmant

Clermont-Ferrand, France

Les kangoo arrivent un à un sur la place de Jaude. 18 au total. Quarante-deux convoyeurs de l'association "les anciens et les amis de la Casamance" s'apprêtent à traverser l'Espagne puis l'Afrique du Nord et parcourir près de 6 500 kilomètres pour rejoindre la région de la Casamance, au sud du Sénégal.

Les voitures partent pour la Casamance - Radio France
Les voitures partent pour la Casamance © Radio France - Sarah Gilmant

Les voitures sont pleines à craquer. A l'intérieur, toutes sont chargées de matériels médicaux. Seringues, compresses, déambulateurs...de quoi fournir les dispensaires des villages sénégalais et préparer leur seconde vie. Tous les kangoo retapés depuis deux ans vont devenir des ambulances là-bas. Ils permettront de transporter les habitants les plus isolés en urgence.

Un besoin vital

Jean Lassalas est le fondateur de l'association à l'origine de l'initiative "Les villages les plus reculés de la Casamance sont à 40, 60 parfois 100 kilomètres du premier dispensaire. En cas d'urgence, la population se déplace à vélo, en charrette ou même en pirogue. Je me suis rendu compte du besoin d'avoir des véhicules là-bas."

"On sauve des vies", Bernard le cuisinier du convoi

Les membres de l'association partent aussi avec du matériel scolaire : des dictionnaires, quelques crayons et des ordinateurs donnés par le lycée technique Sidoine Apollinaire de Clermont-Ferrand.

Les membres de l'association "Les anciens et les amis de la Casamance" partent depuis presque 25 ans avec des voitures retapées vers le sud du Sénégal. Ils ont déjà acheminé près de 300 véhicules dans la région de la Casamance. Cette année, le convoi humanitaire devrait arriver le 22 novembre.