Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Clermont-Ferrand : importante mobilisation pour dire "non" au Bastion Social !

jeudi 12 juillet 2018 à 20:15 Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne

Environ un millier de personnes se sont réunies ce jeudi en fin d'après-midi puis ont défilé autour de la préfecture pour dénoncer l'implantation du mouvement "Bastion social" dans le centre-ville clermontois. Un local de ce groupe "nationaliste révolutionnnaire" doit ouvrir ses portes ce samedi.

Un millier de personnes dans les rues de Clermont
Un millier de personnes dans les rues de Clermont © Radio France - Olivier Vidal

Clermont-Ferrand, France

Ils étaient environ un millier à s'être rassemblés devant la préfecture du Puy-de-Dôme ce jeudi en fin d'après-midi. Des élus, des militants associatifs, des responsables syndicaux, et puis des clermontois opposés aux idées de l'extrême droite. Tous venus dire "non" à l'implantation d'un local du mouvement Bastion social dans le centre-ville. Ce mouvement revendiqué "nationaliste révolutionnaire" doit ouvrir un "lieu d'échanges" rue de la Treille ce samedi.

Habitants et commerçants mobilisés - Radio France
Habitants et commerçants mobilisés © Radio France - Olivier Vidal

Une ouverture qui ne passe pas chez bon nombre de clermontois et notamment chez les riverains et les commerçants du secteur. 

Inauguration du local du Bastion social samedi

"On connait leurs méthodes violentes, c'est ce qu'il se passe dans les villes où ils se sont implantés (Lyon, Marseille, Chambéry). Mercredi soir, un individu s'est fait agresser en passant non loin de ce local" raconte un riverain remonté. Ce jeudi les manifestants ont fait le tour de la préfecture en passant par la Place de Jaude, surveillés de près par plusieurs dizaines de policiers. Une pause a été marquée au détour d'une rue bloquée par des policiers et où certains membres du Bastion social se trouvaient. 

Au fond, des membres du Bastion social encadrés par des policiers - Radio France
Au fond, des membres du Bastion social encadrés par des policiers © Radio France - Olivier Vidal

Pour ce samedi, la préfecture du Puy-de-Dôme a interdit tout type de rassemblement ou de manifestation extérieure dans le secteur de la rue de la Treille pour éviter d'éventuels débordements.