Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clermont-Ferrand : le crématorium de Crouël peut enfin répondre à la demande

-
Par , , France Bleu Pays d'Auvergne

Après trois années perturbées par des problèmes techniques récurrents, le crématorium de l'agglomération clermontoise a retrouvé une activité normale. Chaque semaine, il effectue 45 crémations, répondant ainsi à la demande en constante augmentation.

L'entrée du crématorium de Crouël
L'entrée du crématorium de Crouël © Radio France - Dominique Manent

Le crématorium de l'agglomération clermontoise, à Crouël, est à nouveau opérationnel. Il réalise environ 45 crémations par semaine. Le site a traversé trois années difficiles : il a fallu successivement changer les deux fours, le deuxième étant en service depuis novembre dernier, et construire une nouvelle plate-forme de soutènement, travaux effectués durant l'été. Quand il a ouvert en 1985, le taux de crémation était de 5 %. Aujourd'hui, il est de près de 40 % et il augmente régulièrement.

Délai de six à sept jours 

Les délais d'attente, qui avaient atteint 15 jours en période de crise, sont redevenus acceptables. Selon Clermont Métropole, il faut six jours pour obtenir la crémation d'un proche, soit le délai légal. Jacques Coudray, président de l'association crématiste du Puy-de-Dôme, parle lui de six à sept jours : "Pour le moment, on est revenu à un fonctionnement qui semble être normal, mais à flux tendu, à cause de la capacité du personnel en place de pouvoir faire fonctionner l'ensemble. Après se posera le problème d'une nouvelle unité de création quand le taux aura augmenter. Je pense que ça viendra assez rapidement." Clermont-Métropole a d'ores et déjà prévu l'emplacement pour un troisième four.

Un des fours crématoires du site de Crouël
Un des fours crématoires du site de Crouël © Radio France - Dominique Manent

Trois crématoriums en Auvergne

En ce qui concerne le site lui même, les accès ont été revus. Un rond-point permet une dépose-minute devant les salles de cérémonies. La plus grande, la salle Sancy, qui accueille 93 personnes, sera agrandie l'an prochain. Confirmation de René Vinzio, vice-président à Clermont Auvergne Métropole, en charge du dossier : "On va ouvrir la salle et on va mettre un auvent fermé qui s'intégrera avec l'architecture du crématorium, afin que les gens soient à l'abri et dans de bonnes conditions".

Une des deux salles de cérémonie du crématorium de Crouël
Une des deux salles de cérémonie du crématorium de Crouël © Radio France - Dominique Manent

En trois ans, Clermont Métropole a investi près d'1,5 million d'euros sur le site de Crouël.

L'Auvergne compte trois crématoriums : Clermont-Ferrand donc, mais aussi Vichy et à Montluçon. Il en faudrait un au sud du Puy-de-Dôme, dans le secteur de Brioude. Quant au projet d'Orcet, il n'est pas opportun selon René Vinzio. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu