Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Clermont-Ferrand : les agriculteurs retraités manifestent pour leur pension

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Une centaine de retraités agricoles, venus de toute la grande région Auvergne Rhône-Alpes, ont manifesté ce vendredi après-midi devant la préfecture du Puy-de-Dôme. Ils réclament la revalorisation de leur pension.

Une centaine de retraités agricoles au pied de la préfecture du Puy-de-Dôme
Une centaine de retraités agricoles au pied de la préfecture du Puy-de-Dôme © Radio France - Olivier Vidal

Clermont-Ferrand, France

Ils étaient une centaine à venir faire entendre leur voix sur les marches de la préfecture du Puy-de-Dôme à Clermont-Ferrand pour dénoncer des situations financières compliquées pour beaucoup.
"Nous sommes les oubliés de la République" martèle Bernard Favodon, président de l'association des retraités agricoles du Puy-de-Dôme.

Ils disent percevoir les plus faibles pensions de tout le système social français : 800€ par mois en moyenne. "C'est plus de 200 euros de moins que le seuil de pauvreté de 1026€ " signale le responsable local de l'ANRAF.

800€ par mois en moyenne

Le député communiste du Puy-de-Dôme André Chassaigne était présent pour les soutenir. C'est lui qui est à l'origine d'une proposition de loi qui avait été votée à l'unanimité par les députés et qui devait porter la revalorisation de ces retraites à 85% du SMIC. 

"Le sénat devait la voter également avant que le gouvernement ne stoppe le processus du vote " explique l'élu communiste. 

En avril prochain, André Chassaigne assure qu'il fera "repasser" cette proposition de loi devant les députés. 

Choix de la station

France Bleu