Société

Clermont-Ferrand: les urgences du CHU Gabriel-Montpied à flux tendu

Par Lauriane Havard, France Bleu Pays d'Auvergne lundi 16 janvier 2017 à 8:00

Service des urgences du CHU Gabriel-Montpied à Clermont-Ferrand
Service des urgences du CHU Gabriel-Montpied à Clermont-Ferrand © Radio France - Lauriane Havard

Les services d'urgence sont très sollicités à cause de l'épidémie de grippe qui cette année est particulièrement virulente. Avec l’Île de France, la région Auvergne-Rhône-Alpes est la plus touchée par l'épidémie.

Aux urgences du CHU Gabriel-Montpied, tout peut basculer du jour au lendemain. "Aujourd'hui ça va, c'est calme et on peut travailler dans des conditions plutôt correctes" explique le médecin urgentiste Christophe Perrier. Mais il raconte qu'il y a quelques jours c'était tout le contraire. "Les brancards s'alignaient dans les couloirs et le personnel avait du mal à circuler pour soigner les patients".

Actuellement l'épidémie de la grippe se stabilise, "on est peut-être même dans une période de décroissance" précise l'urgentiste. Toutefois tous les lits restent aujourd'hui occupés. Car les malades restent hospitalisés en moyenne une dizaine de jours.

La grippe met seulement en évidence les difficultés du quotidien

Ces complications rencontrées dans le service mais aussi la surcharge de travail pour le personnel s'expliquent en partie par la grippe. "Ça a rajouté une couche" selon Purdey, une infirmière des urgences. Mais le problème persiste depuis plus longtemps. Selon le personnel il y a un manque important de lits disponibles pour les patients. On leur a également promis du renfort humain mais rien n'est effectif pour le moment. En réalité pour le médecin urgentiste Christophe Perrier, "la grippe met seulement en évidence les difficultés du quotidien".

Témoignage de Purdey Lannor, infirmière aux urgences du CHU

Le personnel des urgences du CHU Gabriel-Montpied sont toujours en grève depuis octobre dernier. Ils attendent désormais de rencontrer Didier Hoeltgen, le nouveau directeur général du CHU de Clermont-Ferrand. Les syndicats devraient d'abord être reçus pour ensuite négocier un rendez-vous avec le personnel.

Pour aller plus loin, réécoutez notre reportage aux urgences du CHU Montpied.

Retrouvez aussi les témoignages de nos invités : le Professeur Jeannot Schmidt, chef du Pôle Samu-Smur-Urgences au CHU de Clermont-Ferrand et le Docteur David Dall'Acqua, chef de service des urgences de l'hôpital de Vichy.