Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Clermont-Ferrand : nouvelle marche aux flambeaux pour dire non à la réforme des retraites

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Après la retraite aux flambeaux du samedi 11 janvier dernier à Chamalières, une nouvelle marche torche à la main a eu lieu ce jeudi 23 janvier dans le secteur clermontois. Au départ de la place Henri Dunant à proximité du CHU Gabriel Montpied, le cortège s'est rendu à la Préfecture du Puy-de-Dôme.

Plus de 350 personnes, opposées à la réforme des retraites voulue par le gouvernement, ont défilé, avec une torche enflammée dans la main, de la place Henri Dunant à la Préfecture du Puy-de-Dôme ce jeudi soir à Clermont-Ferrand.
Plus de 350 personnes, opposées à la réforme des retraites voulue par le gouvernement, ont défilé, avec une torche enflammée dans la main, de la place Henri Dunant à la Préfecture du Puy-de-Dôme ce jeudi soir à Clermont-Ferrand. © Radio France - Bastien Thomas

Plus de 300 personnes se sont mobilisées ce jeudi 23 janvier en fin de journée à Clermont-Ferrand contre la réforme des retraites. Les manifestants ont repris la thématique de la retraite aux flambeaux comme le samedi 11 janvier dernier. Le cortège s'est élancé de la place Henri Dunant et s'est arrêté devant la Préfecture où les principaux responsables syndicaux se sont exprimés.

Les opposants l'admettent eux-mêmes, "le mouvement est en train de changer de phase" admet Patrick Vellard, porte-parole du syndicat Solidaires en Auvergne. Le projet de réforme des retraites sera présenté vendredi 24 janvier en conseil des ministres et les syndicats appellent à une grande mobilisation nationale ce même jour.

"On réfléchit à d'autres formes d'action comme la marche aux flambeaux qui en est une. On peut être plus radical tout en étant pacifiste" - Patrick Vellard, porte-parole Solidaires-Auvergne.

Chaque manifestant était invité à allumer son flambeau. - Radio France
Chaque manifestant était invité à allumer son flambeau. © Radio France - Bastien Thomas

Des femmes parodient "A cause des garçons"

Avant le départ du cortège, une petite mise en scène a été proposée par un groupe de femmes de toutes origines syndicales et professionnelles. "L'idée, c'était de faire une chorégraphie et manifester de façon différente. Mais c'était surtout au nom des femmes parce que l'on dit souvent qu'elles seront les grandes gagnantes de cette réforme, ce qui n'est pas du tout le cas" raconte Geneviève, 62 ans, et danseuse sur la parodie "A cause de Macron" reprise sur la version instrumentale de "A cause des garçons".

Ecoutez Geneviève, 62 ans, qui explique les raisons de cette mise en scène pour France Bleu Pays d'Auvergne.

Le cortège est arrivé en début de soirée devant la Préfecture du Puy-de-Dôme. Chaque responsable syndical s'est exprimé et a indiqué que la grève continuait. Plus tôt dans la journée, les cheminots de la région auvergnate s'étaient donné rendez-vous devant la gare de Clermont-Ferrand pour une action choc. Leurs outils de travail (vêtements ou encore matériel d'aiguillage) ont été jetés dans la hall de la gare, sous les yeux de la direction.

A Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), la manifestation de ce vendredi 24 janvier partira à 10h30 devant les facultés situées en bas du viaduc Saint-Jacques. 

A Montluçon (Allier), le cortège partira aussi à 10h30 de la place Jean Dormoy. Ce sera les mêmes horaires également à Moulins et Vichy où les rassemblements sont attendus respectivement sur les places de la Liberté et de la Poste. 

Au Puy-en-Velay (Haute-Loire), les manifestants se sont donnés rendez-vous à 10h30 sur la place Cadelade. Enfin dans le Cantal, un rassemblement intersyndical est prévu à 14h à la gare d'Aurillac. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu