Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : "on ne lâche rien", martèlent les manifestants à Clermont-Ferrand

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Plus de 15.000 personnes ont défilé à Clermont-Ferrand contre la réforme des retraites, selon les syndicats. 4.500 selon la police. L'intersyndicale avait ciblé ce vendredi, jour choisi par le gouvernement pour présenter son projet de loi en conseil des ministres.

Une centaine d'avocats en grève contre la réforme des retraites se sont joints au cortège au niveau de la place Delille.
Une centaine d'avocats en grève contre la réforme des retraites se sont joints au cortège au niveau de la place Delille. © Radio France - Bastien Thomas

_"On ne lâche rien"_. Le slogan est devenu une rengaine dans les manifestations contre la réforme des retraites. Et il a bien été scandé lors  du 7e rassemblement intersyndical à Clermont-Ferrand ce vendredi. C'est le jour choisi par le gouvernement pour présenter le projet de réforme des retraites en conseil des ministres. Le rassemblement a réuni 15 000 personnes selon les syndicats et 4 500 selon la police.

Les avocats clermontois aussi en colère contre la réforme des retraites par points. - Radio France
Les avocats clermontois aussi en colère contre la réforme des retraites par points. © Radio France - Bastien Thomas

Le cortège est parti du viaduc Saint-Jacques pour se rendre place de Jaude, en passant par la gare SCNF et la place Delille. Là, une centaine d'avocats en grève a rejoint le cortège en chantant, et sous les applaudissements . "Ohé avocats, bâtonniers et cabinets c'est l'alarme". Plus tôt dans la journée, les manifestants avaient perturbé la rentrée solennelle du tribunal de Clermont-Ferrand.

La permanence d'Eric Faidy une nouvelle fois dégradée

Au moment de remonter en direction de la place de Jaude, les manifestants se sont arrêtés devant le local de campagne d'Eric Faidy, cadre chez Michelin, et candidat La République en Marche à l'élection municipale de Clermont-Ferrand. C'est presque devenu une habitude lors de chaque manifestation. S'en sont suivies des huées à l'encontre du candidat et des jets d’œufs sur la porte. Des autocollants CGT ont également été posés sur les vitres de la permanence qui a été dégradée.

Des inscriptions hostiles à l'Etat d'Israël et pro-palestiniens avaient été tagués sur la devanture du bâtiment dans la nuit de jeudi 23 au vendredi 24 janvier. Les locaux ont ensuite été nettoyés dans la matinée avant que les manifestants contre la réforme des retraites ne passent par là.

La CFE-CGC ne manifestera pas le 29

A la fin du rassemblement, chaque responsable syndical a pris la parole, et a exprimé la volonté de poursuivre le mouvement, même si le projet de loi a de grandes chances d'être adopté par le Parlement. Tout le monde, sauf la CFE-CGC a appelé à "faire une pause". Le syndicat des cadres croit encore au dialogue social, mais n'exclut pas de reprendre le chemin de la lutte s'il n'est pas satisfait.

Nous sommes des démocrates et nous souhaitons qu'un dialogue constructif puisse s'établir... Henri Javion, secrétaire général CFE-CGC pour la région Auvergne.

A Montluçon (Allier), ils étaient environ un millier à défiler dans la rue. Des rassemblement ont aussi eu lieu à Moulins, Vichy, au Puy-en-Velay (Haute-Loire) et Aurillac (Cantal).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu