Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Clermont-Ferrand: un grand nettoyage des tags et des affiches

jeudi 28 septembre 2017 à 18:00 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Le sujet est revenu régulièrement lors des réunions de quartier que vient d'organiser le maire de Clermont. Les habitants se plaignent des tags et des affiches sauvages qui enlaidissent la ville. Une opération coup de poing est organisée ce jeudi et ce vendredi afin d'en supprimer un maximum.

Un tag en moins
Un tag en moins © Radio France - Emmanuel Moreau

Clermont-Ferrand

Chaque jour, deux camions sillonnent les rues clermontoises pour nettoyer tags, graffitis et affiches sauvages. Il y en aura bientôt quatre mais la ville a décidé de frapper fort avec cette opération coup de propre sur deux jours. Ce sont dix camions qui sont mobilisés pour enlever le maximum de tags et affiches en centre ville et dans les quartiers.

Le résultat doit être visible pour les clermontois et dissuasive pour les tagueurs. Même s'ils reviendront certainement recouvrir les surfaces nettoyées, la municipalité a décidé que ce seraient eux qui se lasseraient les premiers. Une épreuve de force qui a un coût, 340.000 €uros par an dont 30.000 €uros rien que pour ces deux jours.

Un classement des tags et graffitis

Il faut dire que le phénomène empire. En 2007, 13.000m² étaient nettoyés à Clermont, on devrait passer à 50.000 m² cette année. Tous les tags ou graffitis sont photographiés avant d'être nettoyés. Ce recensement permet de regrouper des signatures similaires et d'engager des poursuites lorsqu'un tagueur peut être identifié. Trois ou quatre reviennent régulièrement, les plus actifs à Clermont même s'ils sont probablement bien plus nombreux. Les prendre en flagrant délit n'est pas évident, c'est souvent plus facile de retrouver les auteurs d'un affichage sauvage, une quarantaine de verbalisations ont d'ailleurs été dressées l'année dernière. Quant aux tagueurs retrouvés, ils ont de fortes chances de se retrouver condamnés à des travaux d'intérêt général pour nettoyer avec les services de la ville.

Les techniques de nettoyage sont différentes selon la surface où le tag a été réalisé, mur, panneau, armoire électrique, portail de commerce, etc... Mais à chaque fois, le nettoyage doit être "beau". Pas question de se contenter de nettoyer le graffiti et de laisser un "spectre", c'est à dire une trace; il faut repeindre une surface suffisamment grande pour que tout paraisse net.

Avant - après - Radio France
Avant - après © Radio France - Emmanuel Moreau

Pour signaler les tags, et toutes les anomalies sur le domaine public (feux tricolores ou éclairage en panne, panneau de signalisation, etc...), les clermontois disposent du numéro vert (donc gratuit) de Proxim'cité: 0800 300 029.