Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clermont-Ferrand : une journée sans voiture...mais avec débat autour des mobilités douces

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La journée sans voiture a été organisée ce dimanche à Clermont-Ferrand. Promesse du maire Olivier Bianchi, elle a été l'objet de débats, encore ce matin près des stands installés place de Jaude.

De 10 heures à 17 heures, seuls le tramway, les piétons et les vélos pouvaient circuler dans l'hypercentre de Clermont-Ferrand
De 10 heures à 17 heures, seuls le tramway, les piétons et les vélos pouvaient circuler dans l'hypercentre de Clermont-Ferrand © Radio France - Mickaël Chailloux

Les rues de Clermont-Ferrand étaient bien vides ce dimanche. Le trafic routier a été suspendu dans un périmètre autour du centre-ville de la capitale auvergnate. Pour la municipalité, il s'agit de "sensibiliser à un meilleur partage de la voirie, d’expérimenter des modes de déplacement alternatifs à la voiture et de préserver la qualité de l’air."

Le maire Olivier Bianchi a été très actif pour promouvoir cette journée, qu'il veut comme une première marque de son nouveau mandat. "Je vais répéter ce que je dirais pendant six ans" ajoute-il au moment d'inaugurer l'espace place de Jaude, "les bouchons clermontois ne sont pas créés par les pistes cyclables." Le maire ajoute, pour se défendre, la création des deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS), ligne B et C, annoncées il y a plus de deux ans, et qui devrait être effectives en 2026. 

Opposer la voiture et les vélos ? 

A côté du marché traditionnel sur la place, les cyclistes débattent. Avec une question : comment réduire la fracture entre vélos et autos ? Michel, habitant de la rue de Blanzat, se dit sceptique sur l'organisation d'une telle journée sans voiture. "On oppose les uns aux autres" scande le clermontois. "Si on avait un vrai réseau de pistes cyclables, chacun aurait son domaine".  

Plus optimiste, Delphine, bretonne d'origine mais clermontoise depuis 20 ans, se dit enchantée par une telle mesure. La journée sans voiture lui rappelle un peu "le Clermont sans voiture qu'on a découvert lors du confinement". Même si les animations place de Jaude viennent troubler la tranquillité des lieux, celle qui travaille dans les Hauts de Chamalières ne serait pas contre plus de journées sans voiture. "Clermont pourrait être une ville avec peu de voiture, où les véhicules ne serviraient qu'à sortir pour aller à la campagne. Mais le tram n'a pas été bien construit pour cela" soupire-t-elle.  

En attendant le débat sur le schéma cyclable, la journée sans voiture pourrait être de nouveau expérimentée, sur un week-end ou encore un jour de semaine. Là encore, le débat risque d'être vif entre automobilistes et cyclistes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess