Société

Clermont Métropole : l'union sacrée autour du relogement des locataires

Par Claudie Hamon, France Bleu Pays d'Auvergne mardi 14 novembre 2017 à 18:51

300 familles de la "muraille de chine" à Clermont-Ferrand devront être relogées d'ici 2020.
300 familles de la "muraille de chine" à Clermont-Ferrand devront être relogées d'ici 2020. © Radio France - Emmanuel MOREAU

Tous les acteurs du logement social de Clermont Auvergne Métropole ont signé ce mardi une charte pour faciliter le relogement des locataires. Exemple concret à Clermont-Ferrand : "la muraille de Chine", qui sera démolie en 2020, abrite encore 300 familles à reloger.

L'Etat, les collectivités et les bailleurs sociaux des 21 communes de Clermont-Auvergne-Métropole s'engagent pour reloger les locataires dans de meilleures conditions et de façon équitable.

La charte signée ce mardi 14 novembre pose les conditions d'attribution des logements et engage les collectivités à s'entendre avec les bailleurs sociaux. Autrement dit, à faciliter le relogement des locataires, comme ceux de la "Muraille de Chine", du quartier Saint-Jacques qui abrite encore 300 ménages locataires environ.

Etat, collectivités et bailleurs sociaux s'engagent pour un relogement équitable  - Radio France
Etat, collectivités et bailleurs sociaux s'engagent pour un relogement équitable © Radio France - Claudie HAMON

Avant de déménager, chaque foyer est accompagné. Trois solutions de relogement leur seront proposées sur le quartier Saint-Jacques, sur la commune de Clermont-Ferrand et une autre sur le territoire de la métropole. Entre les bâtiments de l'allée des dômes et la "Muraille de Chine", 522 logements vont être détruits à Saint-Jacques nord et 300 ménages locataires sont concernés. Dans l'allée des dômes, les relogements ont déjà commencé. À la "Muraille de Chine", les premiers déménagements auront lieu en 2019, étage par étage au rythme de 70 foyers par an environ.

Les locataires de Saint-Jacques qui souhaitent avoir des renseignements sur les procédures de déménagements peuvent se rendre à la Maison de Quartier situé au 12 boulevard Claude Bernard. Les 5 bailleurs sociaux du territoire disposent de 30.000 logements et installent 4.000 familles par an.