Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des militants d'Extinction Rebellion bloquent l'entrée du cimentier Lafarge à Gennevilliers

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Une centaine de militants écologistes d'Extinction Rebellion occupent ce mardi le site du cimentier Lafarge à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine. Ils dénoncent l'"artificialisation des sols".

Le site du cimentier Lafarge en bord de Seine
Le site du cimentier Lafarge en bord de Seine © Maxppp - Vincent Isore

Une centaine de militants du mouvement écologiste Extinction Rebellion occupait mardi en fin d'après-midi le site du cimentier Lafarge à Gennevilliers (Hauts-de-Seine). D'après le compte Twitter d'Extinction Rebellion France, émanation française du réseau créé en 2018 au Royaume-Uni, cette action vise à "dénoncer l'artificialisation des sols", accusée d'être "un facteur majeur de la 6ème extinction de masse du vivant sur Terre". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"L'industrie de la construction est une catastrophe !", a résumé Extinction Rebellion France, dont les militants étaient encore sur place mardi en fin d'après-midi.  Selon la source policière, cette centaine de militants a débuté son action vers 13h. Munis de banderoles, ils ont notamment "empêché les poids lourds et les employés d'entrer ou de sortir en cadenassant les entrées du site". 

Une plainte déposée par Lafarge

"Ce n'est pas la première occupation de cette organisation, c'est devenu assez classique, ils occupent trois de nos sites à Gennevilliers dont certains ont été rénovés récemment", a réagi auprès de l'AFP un porte-parole de l'entreprise, qui précise qu'une plainte a été déposée. Pour le cimentier, "ce qui est très étonnant c'est qu'ils occupent un site de recyclage de déchets du bâtiments qui sont réutilisés pour faire des routes ou des bâtiments et réduire l'empreinte carbone du secteur (...), ce sont des installations utiles, y compris pour l'environnement". 

Le groupe multiplie les actions depuis deux ans, avec des blocages de rues ou des occupations de lieux publics qui donnent lieu parfois à des interventions de la police, pour dénoncer l'inaction face au réchauffement climatique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess