Infos

Clinique du Parc : médecin torse nu et infirmière en mini jupe

Par Valentine Letesse, France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi 24 octobre 2014 à 21:19

Les affiches Clinique du Parc
Les affiches Clinique du Parc © Radio France - Valentine Letesse

La nouvelle campagne publicitaire de la Clinique du Parc à Saint-Priest-en-Jarez fait débat. Sur des panneaux publicitaires géants, des gravures de mode dénudées, et ce message : "Ailleurs certains soignent les apparences... Ici, c'est vous que nous soignons."

Chirurgien chippendale et infirmière sexy , la nouvelle communication de cette petite clinique privée fait beaucoup de bruit. Depuis quelques jours dans l'agglomération stéphanoise, les habitants découvrent ces affiches géantes. "C'est une pub pour le tabac c'est ça ?",  demande le garagiste situé juste en face du panneau d'affichage rue Jean-Stella. Non, cette pub, c'est la nouvelle communication de la Clinique du Parc de Saint-Priest-en-Jarez . Manifestement, "le succès est au rendez-vous" affirme Xavier Rebèche, le directeur de la clinique. "L'idée était de repositionner l'établissement au coeur de l'offre sanitaire de Saint-Étienne, et de repréciser notre offre. Et notamment le fait que nous disposons d'un service d'accueil d'urgences".

Clinique Pub PIF (directeur clinique)

La médecine, ce n'est pas un commerce.

Dr. Jean-François Janowiak, de l'Ordre des médecins.

Mais pour Jean-François Janowiak, médecin généraliste et secrétaire général de l'Ordre des médecins de la Loire, ce n'est pas, du tout, ce que l'on retient de ces canons de beauté en 4 par 3. "J'ai l'impression que tous les autres [établissements hospitaliers publics ou privés] sont visés. Puisqu'ici on fait ça et ici on fait autre chose. [...] Ça m'étonnerait que ce soit ressenti comme une grande confraternité vis à vis de leurs collègues."

Clinique Pub PAF (Ordre des médecins)

Les avis sur ces affiches sont aussi divers que variés au sein même de la clinique. Dans la rue, les Stéphanois eux aussi, n'arrivent pas à se mettre d'accord. Ces affiches sont "ridicules", "très biens", ou "modernes" . Le seul avis qu'ils partagent, c'est que cette publicité, on ne peut pas la manquer.

Clinique Pub MICRO TROT

"Les établissements de santé ont le droit de faire de la publicité. C'est leur commerce. À condition que cette publicité parle [...] de non-soins. La publicité sur les soins n'est pas autorisée",  ajoute le Dr. Janowiak. Le directeur de l'établissement nie ces accusations. Pour lui, ce qui est mis en avant, ce sont les services proposés dans sa clinique.

Au final, ce sera peut-être à la justice de trancher. L'Ordre des médecins pourrait décider de porter plainte, puisque cette affaire sera à l'ordre du jour lors de la prochaine séance plénière de l'Ordre des médecins le 3 novembre prochain.

Partager sur :