Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Confinement : près de 45% des Alsaciens vivent en appartement, 4% de logements suroccupés

Par

Le confinement s'avère difficile à vivre pour de nombreuses personnes dont les conditions de logement sont dégradées. C'est ce que démontre l'Insee, au travers de différents indicateurs par département.

Confinement en appartement (photo d'illustration) Confinement en appartement (photo d'illustration)
Confinement en appartement (photo d'illustration) © Maxppp - Marc OLLIVIER

Maison avec jardin ou petit studio, familles nombreuses, personnes âgées... "Les mesures de confinement touchent très différemment les populations, selon le type de logement qu’elles occupent ou la composition de leur ménage" : c'est ce qui ressort de données collectées par l'Insee , et rendues publiques mardi 28 avril. En Alsace, 43,9% de la population vit en appartement, une proportion supérieure à la moyenne nationale (36,9%). Les Bas-Rhinois (46,1%) vivent plus en appartement que les Haut-Rhinois (40,6%).

Publicité
Logo France Bleu

Plus de 10% des enfants alsaciens vivent dans un logement suroccupé

Les logements suroccupés sont une vraie problématique. Dans le Grand Est, c'est en Alsace que l'on en trouve en plus grand nombre (près de 29.500), soit un taux de 3,8% des résidences principales. Plus de 4.400 Alsaciens vivent même à quatre personnes ou plus dans une ou deux pièces. L'Insee estime que 11,3% des enfants bas-rhinois de moins de 18 ans vivent dans un logement suroccupé, 10,3% des enfants haut-rhinois.

Part des résidences principales suroccupées - Insee

Les données de l'Insee mettent en avant l'isolement de certaines personnes âgées, plus susceptibles de mal vivre le confinement et d'avoir des difficultés à subvenir à leurs besoins quotidiens. En Alsace, plus de 59.000 personnes âgées de 75 ans ou plus vivent seules, ce qui représente 3,2% de la population globale des ménages des deux départements. Ce taux est inférieur à la moyenne nationale (3,6%).

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu