Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Cocoon, le nouveau salon d'automne dédié à la maison à Bordeaux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

Un nouveau concept de salon verra le jour du 8 au 11 novembre à Bordeaux. Baptisé Cocoon, il est dédié à l'univers de la maison et de la décoration. Découverte avec ses organisateurs.

Fabienne Le Scornec et Eric Dulong lors de la présentation du salon Cocoon.
Fabienne Le Scornec et Eric Dulong lors de la présentation du salon Cocoon. © Radio France - Yves Maugue

Bordeaux, France

Au revoir les salons Vivons qui avaient succédé à l'historique Conforexpo, bonjour le salon Cocoon. Du 8 au 11 novembre, c'est un tout nouveau salon dédié à la maison, à l'art et à la déco qui va s'installer dans le hall 1 du parc des expositions de Bordeaux. 200 exposants vont venir à la rencontre des 20 000 visiteurs attendus. Pour l'organisateur CEB (Congrès et Expositions de Bordeaux), c'est un changement stratégique avec un salon qui doit davantage correspondre aux attentes des consommateurs. "On n'est pas dans la même approche, massive, de gros événements, explique le président de CEB Eric Dulong. On passe de 62 000 m2 à 30 000 m2. On est dans une déambulation différente, pas dans des grandes allées, on est dans des décors chaleureux".

Un salon construit comme les pièces d'une maison

Dès l'entrée, le visiteur sera plongé dans un espace baptisé "inspiration". L'objectif est de proposer des idées grâce à quatre pièces de la maison décorées pour chacune des quatre saisons. Cet espace sera signé de l'ambassadrice du salon Cocoon Jessica Venancio, décoratrice, influenceuse et architecte d'intérieur dans l'émission de Stéphane Plaza "Mieux chez soi". L'offre marchande constituera bien sûr l'essentiel du salon. Elle ira de la décoration à l'amélioration de l'habitat (isolation, chauffage ou sécurité). "On va rentrer dans ce salon comme on rentre dans les pièces d'une maison, détaille Fabienne Le Scornec, la directrice du salon Cocoon. On va rentrer dans la cuisine, on va rentrer dans la chambre, on va rentrer dans le jardin. Nous y ajouterons un espace dédié à l'art car c'est la petite touche complémentaire qu'on a tous envie d'avoir. Avec des œuvres accessibles à tous".

Le consommateur a de nouveau le besoin de toucher le produit.

Cocoon ambitionne de recréer une relation de proximité entre l'acheteur et le vendeur. "Nous aurons une partie avec des ateliers, des conférences, des rendez-vous avec des experts sur 1 000 m2, poursuit Fabienne Le Scornec. Nous aurons 26 heures de programmation donc ce sera très conséquent". "Même si l'achat sur le net continue de se développer, précise Eric Dulong, le consommateur a de nouveau le besoin de toucher le produit, de le voir réellement. Nous objectif est de répondre vraiment à cette attente".

Trois ans pour rentabiliser le concept

CEB assume en tous cas le risque de lancer un nouveau concept de salon, estimant que le modèle Conforexpo avec des propositions multiples n'est plus dans l'air du temps. "C'était rentable mais on faisait des mécontents chez les visiteurs comme chez les exposants, affirme Eric Dulong. C'était un virage à prendre". Une option que ne sera pas rentable dès la première année. CEB se donne trois ans pour atteindre l'équilibre et retrouver le chiffre d'affaires des salons Vivons désormais abandonnés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu